Commission Justice et Vérité – L’église catholique présente ses excuses officielles aux descendants d’esclaves




C’est en ce sens que Mgr Maurice Piat s’est exprimé dans un communiqué émis cet après-midi. A la suite d’une évaluation de la Commission Justice et Vérité sur les conséquences de l’esclavage et de l’engagisme durant la période coloniale, la CJV avait demandé qu’a la lumière des injustices subies par les descendants d’esclaves, la République de Maurice et d’autres institutions devaient présenté des excuses officielles.

 

Pour rappel, le rapport de la Commission Justice et Vérité présidé  par le Pr Alex Boraine définit les urgences a être adoptées en vue d’initier le processus de réconciliation avec un toile de fond ‘social justice for all’. Il n’empêche qu’après analyse des faits et des conditions existantes, la commission Boraine a écarté la possibilité de recommander le versement d’une compensation financière aux descendants d’esclaves pour le grave préjudice irréparable causé

 

Le rapport propose un pardon national venant de ceux qui sont connectés historiquement à l’esclavage et à l’engagisme… Ce rapport laissera sur leur faim ceux qui mènent une lutte inlassable réclamant le versement d’une compensation financière aux descendants d’esclaves… Ce pour des raisons pratiques…  La commission opte pour un plan de réhabilitation intégré et l’adoption de pratiques de discrimination positive en faveur des descendants d’esclaves… Dont l’éducation des enfants, des conditions de logement entre autres…

 

Les membres de la commission, notamment, Vijaya Teelock, Jacques David mettent l’accent sur l’urgence de la situation et la nécéssité pour le Président de la République et le Premier Ministre d’agir avec diligence dans la conjoncture.

 

Au Parlement mercredi dernier, le Premier ministre a affirmé qu’il faut étudier les implications d’un tel rapport lors de la Private Notice Question du Leader de l’Opposition. « We were a colony at that time. When slavery was there, we were a colony, when indentured labourers came, we were a colony. So, we need to see who should actually apologise because now, today, we are an independent nation, an independent Republic. But from 1968, then there were no slaves and no indentured labourers », a fait comprendre le Premier ministre Navin Ramgoolam en réponse à une interpellation supplémentaire du leader de l’opposition Paul Bérenger à l’Assemblée nationale.

 

Le gouvernement a pris la décision d’instituer un comité interministériel présidé par le vice-Premier ministre et ministre des Finances Xavier-Luc Duval pour étudier les recommandations du rapport en quatre volumes et deux CD de la Commission Justice et Vérité présidée par le Dr Alexander Boraine. C’est ce qu’a décidé le conseil des ministres lors des délibérations de vendredi sur recommandation du Premier ministre Navin Ramgoolam. Le comité comprendra pas moins de sept ministres et aura pour mandat d’établir un calendrier d’exécution des mesures et suggestions préconisées dans le document  officiel.
Avec un tel mandat, le vice-Premier ministre et ministre des Finances tiendra en ligne de compte l’appel lancé par la Commission Justice et Vérité (CJV) selon lequel « our appeal to the president of the Republic and the Prime Minister is that they take our recommendations seriously and act expeditiously. One way forward would be the appointment of a representative task force to examine every recommendation and to formulate a specific plan of action linked with a concrete timeline ».

L’une des priorités susceptibles d’intéresser le comité interministériel concerne la question de National Apology proposée dans le rapport Boraine. Il devra ainsi trouver la formule idéale pour la présentation de ce pardon national aux séquelles de l’esclavage de l’engagisme, de véritables crimes contre l’humanité, sans froisser les susceptibilités de l’establishment politique en place et nullement responsable de ces problèmes


Posted by on Nov 27 2011. Filed under Actualités, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.