1er mai …la bataille des foules a bien eu lieu…c’est la classe politique qui en sort gagnant de cet exercice…



 

Navin Ramgoolam et l’alliance Parti Travailliste/PMSD avait mobilisé leurs troupes à Vacoas en bénéficiant du soutien de Sunil Dowarkasingh, Harish Boodhoo et d’un invité surprise qui n’a pas eu de grand effet en la personne de Ashock Jugnauth.

 

Tandis que Sir Anerood Jugnauth était la vedette du remake 2000 devant la mairie de Port-Louis. Il a été ovationné par les militants en présence des membres du bureau politique du MMM et du MSM. SAJ n’a pas manqué de fustiger Navin Ramgoolam.

 

Prenant la parole à la municipalité de Port Louis, SAJ a affirmé que depuis que Navin Ramgoolam est à la tête du pays, il n’y a pas eu de développements dans le pays. Selon lui, le Premier ministre ne pense qu’à son intérêt.

Paul Bérenger a affirmé avoir remporté la bataille des foules. « Le pays est en grand danger », estime Paul Bérenger. « Notre société est gangrenée par la corruption, par les menaces contre la démocratie alors que sur le plan économique, on se dirige vers le précipice. » Après avoir déclaré que l’alliance MSM-MMM a remporté la bataille de foules, Paul Bérenger a abordé quatre volets lors de son intervention : le pourquoi de la reconduction de l’alliance MSM-MMM l’affaire MedPoint ce qu’il appelle l’affaire Roches-Noires et le passeport de Navin Ramgoolam de même que la crise économique.

A noter qu’Eric Guimbeau a réunit ses partisans à la salle de fête municipale de Curepipe. Tandis que Cehl Meeah a accueilli Elizier François et Siddick Chady lors de son rassemblement à la Plaine Verte où il a réclamé la libération des condamnés dans l’affaire l’Amicale. Les syndicats étaient pour leurs parts à Beau Bassin. Le mouvement syndical veut créer une nouvelle force politique pour contrer les deux blocs politiques traditionnels. Ils se positionnent comme un mouvement de la rupture.

 

La célébration de la Fête du Travail, en l’église du Saint-Sacrement à Cassis a été l’occasion pour Mgr Maurice Piat d’attirer l’attention sur des questions relatives au quotidien des travailleurs. Mgr Piat  a affirmé que la main-d’œuvre dans l’entreprise n’est pas qu’un chiffre, mais une réalité humaine.

 

 

Affaire Medpoint: Qui a raison sur cet épineux dossier?

Chacun a défendu sa paroisse dans ce dossier devant leurs partisans respectifs hier. A Vacoas hier, le parti travailliste a fait jouer une vidéo des dénonciations de Paul Bérenger à ce sujet. Mais ce dernier a donné une cinglante réplique à Port-Louis.  Tandis que le Premier ministre a évoqué une rencontre de l’ex-Président à ce sujet. Mais Sir Anerood Jugnauth a une autre version de l’affaire notamment à ce que cela s’apparente à du tailler sur mesure. Il soutient que son fils et Maya Hanoomanjee étaient contre l’achat de la clinique MedPoint par l’Etat. Ashock Jugnauth insiste pour trouver le coupable. On attendait beaucoup l’identité du parrain et de la marraine de Medpoint, mais le Dr Navin Ramgoolam ne le pas fait.

Posted by on May 2 2012. Filed under Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17


Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.