Centrale à charbons à Pointe-aux-Caves…Minority Voice qui plaide pour le respect de la diversité ne reculera devant aucun obstacle pour défendre le projet de CT Power Ltd



Centrale à charbons à Pointe-aux-Caves

Minority Voice qui plaide pour le respect de la diversité ne reculera devant aucun obstacle pour défendre le projet de CT Power Ltd

Maurice est-elle devenue un pays où le fait de s’opposer à tous les projets du gouvernement et du secteur privé non-traditionnel octroie une certaine jouissance à un groupe de citoyens et leur fait paraître plus glamour aux yeux des autres Mauriciens?

Cette question est très pertinente car on a l’impression que les mêmes individus en mal de publicité vivent souvent très éloignés de la réalité et de la vérité et prennent un malin plaisir à s’opposer à toutes les initiatives venant du gouvernement ou de la nouvelle génération du secteur privé. Surtout celle qui n’a pas le même profil que ceux qui ont contrôlé l’économie du pays depuis des siècles.

Ainsi Minority Voice ne comprend pas la démarche de cette plateforme dite citoyenne qui s’oppose au projet d’une centrale à charbon à Pointe aux Caves et qui a formulé une nouvelle requête à la Cour Suprême pour demander un Stay of Execution afin que le ministère de l’Environnement n’émette pas de EIA Licence à CT Power Ltd. avant les conclusions de la Cour Suprême.

Lors d’une conférence de presse jeudi dernier au Centre Social Marie Reine de la Paix, les responsables de cette plateforme, accompagnés de leurs avocats d’Astor Law International (ceux-là mêmes qui se sont fait l’avocat du diable du sieur Ashok Subron et qui réclament l’abolition du Best Loser System) , ont donné les détails de cette nouvelle démarche juridique et ont également annoncé l’organisation d’une marche de sensibilisation le 3 novembre prochain ainsi qu’une collecte de fonds en vue de financer la campagne de résistance à ce projet.

Mais pourquoi résister à ce projet? Les détracteurs de la compagnie CT Power Ltd n’ont jusqu’ici avancé aucun argument valable valant la peine de s’y attarder pour que la Cour Suprême ou le gouvernement décide de priver cette compagnie de ses droits les légitimes dans un Etat de droit.

Minority Voice estime que retarder encore plus le projet de centrale à charbons de la firme CT Power Ltd à Pointe-aux-Caves équivaudrait à hypothéquer l’avenir du pays et mettre en péril notre développement socio-économique. Il est un fait que sans la capacité de production de cette centrale d’ici l’année prochaine le pays court un risque de black-out qui sera très néfaste à notre économie surtout en cette période de crise.

Nous avons suivi ce projet depuis sa conception et nous sommes très satisfaits que CT Power Ltd ait suivi toutes les procédures selon les dispositions de la loi et qu’il est maintenant tout à fait normal que la compagnie obtienne les dernières autorisations nécessaires afin de démarrer la construction de la centrale et sa mise en opération

CT Power Ltd a obtenu gain de cause le lundi 16 juillet dernier devant l’Environment Appeal Tribunal. La firme malaisienne contestait devant cette instance la décision du ministère de l’Environnement de ne pas lui octroyer un permis de EIA (Environmental Impact Assessment) pour réaliser un projet de centrale électrique, fonctionnant au charbon à Pointe-aux-Caves, à Albion.

Le projet CT Power Ltd n’avait pas obtenu le feu vert des autorités. Lesquelles estimaient que la centrale électrique que le groupe malaisien envisage d’opérer à Albion représenterait un danger à l’environnement et à la santé publique. Le promoteur du projet avait contesté les raisons avancées par les autorités. Ses arguments avaient été retenus par le magistrat Patrick Kam Sing.
Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, avait évoqué la possible réouverture de ce dossier en avril 2011 lors des célébrations d’une fête culturelle organisée par la Mauritius Tamil Temples Federation. Et en avril dernier, lors des célébrations du Nouvel An tamoul, le chef du gouvernement avait remis ça en souhaitant que l’Environment Appeal Tribunal fasse connaître sa décision très vite.

Aujourd’hui alors que CT Power Ltd a dépensé des millions de roupies pour la conception de son projet et le défendre devant toutes les instances appropriées prévues dans de tel cas au sein de la république de Maurice nous ne comprenons pas comment un groupe d’individus aux desseins inavouables et sans doute à la solde de ceux qui tirent les ficelles derrière le rideau du secteur privé traditionnel osent venir demander à la Cour Suprême d’émettre un Stay of Execution contre ce projet.

S’il n’y avait aucune centrale à charbon sur le sol mauricien, nous aurions compris les motivations de ceux vraiment soucieux de l’environnement et qui aurait manifesté leurs appréhensions légitimes devant un nouveau concept. Mais non, les centrales à charbons existent déjà à Maurice, à St Aubin et ailleurs mais jamais ô grand jamais nous n’avons entendu les plateformes concernées venir dire quoique ce soit pour remettre en question ces développements.

Pourquoi maintenant venir pointer du doigt CT Power Ltd? Serait-ce parce que les promoteurs sont des tamouls et non pas de la même race que ceux qui veulent monopoliser tous les secteurs de l’économie mauricienne?

La démocratisation est belle et bien en marche dans le secteur énergétique et Minority Voice qui plaide pour le respect de la diversité ne reculera devant aucun obstacle pour défendre le projet de CT Power Ltd.

 

Posted by on Nov 3 2012. Filed under Actualités, En Direct. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.