Double attentat de Boston : Barack Obama s’exprime ! Le marathon de Boston a été touché par deux explosions aujourd’hui. Le président de la république, Barack Obama, s’est exprimé à ce sujet. Minority Voice partage avec vous ses propos.



Cette journée de fête à Boston a viré au cauchemar. Vers 15h, heure locale, (21h à Paris), la ville de Boston a été frappée par deux explosions. Il y avait du monde dans les rues puisqu’avait lieu à ce moment précis le marathon de Boston. C’est un événement très important aux Etats-Unis et cette année, cette course était dédiée aux enfants victime de la tuerie de Newton qui a secoué l’Amérique il y a un peu plus de quatre mois. Une autre explosion a eu lieu à la bibliothèque JFK de l’université d’Harvard mais cette dernière serait liée à un incendie et n’aurait donc aucun lien avec les deux autres explosions.

Cette journée de fête à Boston a viré au cauchemar. Vers 15h, heure locale, (21h à Paris), la ville de Boston a été frappée par deux explosions. Il y avait du monde dans les rues puisqu’avait lieu à ce moment précis le marathon de Boston. C’est un événement très important aux Etats-Unis et cette année, cette course était dédiée aux enfants victime de la tuerie de Newton qui a secoué l’Amérique il y a un peu plus de quatre mois. Une autre explosion a eu lieu à la bibliothèque JFK de l’université d’Harvard mais cette dernière serait liée à un incendie et n’aurait donc aucun lien avec les deux autres explosions.

 

Le site BFM TV a retransmis en direct le discours de Barack Obama suite à cette tragédie « J’ai parlé avec le responsable du FBI, nous réaffirmons que dans ces jours aussi tragiques pour les Etats-Unis, il n’y a ni républicains, ni démocrates, tout le monde est réuni. (…) La police, la garde nationale, les pompiers ont répondu avec efficacité. (…) Nous ne savons toujours pas qui a fait ça et pourquoi. Il ne faut pas tirer de conclusion trop rapidement. (…) Toute personne ou groupe, responsable, sentira le poids de la justice. Aujourd’hui est un jour de fête au Massachussetts. (…) Boston est une ville forte, résiliente, je pense qu’ils vont se rassembler et réussir à redémarrer après ça, la population américaine sera là pour les aider à chaque étape. Le peuple américain va prier pour Boston ce soir. Nous trouverons les responsables et nous les traînerons en justice. ». A noter que le réseau téléphonique aurait été coupé à Boston afin d’éviter le déclenchement d’une bombe.

La police n’avait eu vent d’aucune menace avant cette triple déflagration, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse, précisant qu’aucun autre engin explosif n’avait été découvert. Une ou plusieurs bombes sont à l’origine des explosions près de la ligne d’arrivée du marathon, ont déclaré deux hauts responsables des forces de l’ordre.

Les déflagrations se sont produites alors que des milliers de spectateurs étaient rassemblés pour assister à l’arrivée des coureurs plus de cinq heures après le départ. Le Boston Globe avance un chiffre d’une centaine de blessés.

L’hôpital général du Massachusetts a déclaré avoir admis 19 blessés aux urgences, sans préciser leur condition. La Maison blanche a fait savoir que tous les services de l’Etat fédéral étaient mobilisés. Le président Barack Obama a été informé de la situation par le directeur du FBI Bob Mueller et la secrétaire à la Sécurité intérieure Janet Napolitano sur l’enquête en cours.

 

Un large périmètre autour de la Maison blanche a été fermé au public. Parallèlement, la police new-yorkaise a annoncé le renforcement de la sécurité sur les lieux les plus réputés de Manhattan. Les explosions de Boston se sont produites alors que des milliers de coureurs achevaient la 117e édition du marathon, devant une foule de spectateurs.

D’ordinaire, la course créée en 1897 le jour des Patriotes, soit le troisième lundi d’avril, attire un demi-million de spectateurs et quelque 20.000 coureurs. Mike Mitchell, un coureur canadien ayant terminé la course remportée chez les hommes par l’Ethiopien Lelisa Desisa, a décrit des scènes de panique et parlé d’une “énorme explosion”.

Une boule de feu a surgi derrière les spectateurs et une rangée de drapeaux puis un nuage de fumée blanche de quinze mètres a envahi toute une partie d’une aire réservée aux spectateurs. “Du sang partout, des victimes emmenées sur des brancards. J’ai vu quelqu’un perdre une jambe, les gens pleurent”, a déclaré Steve Silva, un reporter du Boston Globe, sur son compte Twitter.

Posted by on Apr 16 2013. Filed under En Direct, Featured, Monde. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17


Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.