Navin Ramgoolam : « Pas fer 1er Mai c’est pas ene aveux de faiblesse…. laisse elections vini, zot ava guetter »



Le Parti Travailliste et son allié le PMSD ne tiendront pas de rassemblement public ce 1er mai 2013. Le Premier ministre et leader de l’alliance au pouvoir a tenu une conférence de presse, ce jeudi 25 avril pour expliquer cette absence sur une plateforme politique, le 1er mai prochain.

Navin Ramgoolam a précisé que, depuis des années, il envisageait de revoir la façon dont la fête du Travail est célébrée à Maurice. Il a rappelé les contributions des tribuns du Parti Travailliste, nommément Emmanuel Anquetil et Guy Rozemont pour que ce jour devienne férié. Le Premier ministre concède qu’au fil des années, la fête n’était plus une fête des travailleurs. Elle était devenue un « tam tam » politique. Il a ajouté qu’à chaque fois, c’est la même histoire : il y a une bataille de foule, il y a les « picniques » et la démagogie de l’alliance MSM/MMM, entre autres.

Le Premier ministre a soutenu qu’il a une vision de modernité pour le pays et souhaite ainsi ne pas participer au prochain premier mai. «  L’opposition complètement deconnecté avec la grande majorité de la population et la majorité silencieuse. Mo fine gagne boukou coups de téléphone et même messages lor facebook ki souhaiter ki arreter ar sa fason faire meetings premier mai. Nou pou laisse l’opposition fer so tam tam lor estrade ek fer zot demagogie », a-t-il expliqué.

La deuxième raison évoquée par le chef du gouvernement : il n’y aura pas de meetings Ptr-PMSD en signe de solidarité avec les victimes des inondations du 30 mars et avec leurs familles. Il estime qu’il faut respecter le drame qui a traumatisé toute la population mauricienne.

A la place du meeting, le gouvernement dévoilera une stèle lundi, 29 avril, soit près d’un mois avec la catastrophe. La journée du 30 sera consacrée à une cérémonie de remise de chèques aux familles des victimes, de dépôts des gerbes et de recueillement aux différents endroits où reposent les plus grands tribuns du pays.

Navin Ramgoolam a insisté qu’il n’y a pas de « clash » entre son parti et le PMSD. Il a précisé que ceux qui pensent que la décision de ne pas tenir de meeting le 1er mai est un aveu de faiblesse se trompent. « C’est pas ene aveu de faiblesse, laisse elections vini zot ava guetter, » a-t-il dit.

Le Premier ministre a souligné, par ailleurs, être en contact avec Paul Bérenger. «  Je lui ai envoyé des fleurs. Je suis en très bons termes avec lui ».

 

Posted by on Apr 26 2013. Filed under Actualités, Economie, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.