Le Dr Anja Rabetsimamanga sauve des vies au quotidien



Par Fanja Razafimahatratra

Quatre cent quatre vingt dix huit femmes malgaches sur 100 000 meurent durant l’accouchement. Comment expliquer un chiffre aussi élevé? Les médias malgaches s’interrogent constamment sur la raison qui fait que bon nombre d’accouchements soient encore si difficiles à mener à bien.

Le blâme repose souvent et à tort parfois sur les épaules du corps médical. Car de nombreux spécialistes font tout pour sauver la vie des mères et des bébés. Le Dr Anja Rabetsimamanga fait partie de ces jeunes gynécologues qui essaient de réduire la mortalité maternelle et de lutter au quotidien pour sauver des vies pendant les délivrances. Cette femme douce et souriante subit une pression énorme.  Mais elle est toujours aux anges quand elle réussit un accouchement et qu’elle voit une femme sortir radieuse de la salle de travail avec son bébé entre ses bras.  

Elle avoue que le métier de gynécologue est stressant en général mais elle dit toujours «qu’on n’a pas le droit de ne pas savoir. On est obligé de réussir ». Et c’est cette phrase qui la motive à consulter et à suivre de près plus de 200 femmes enceintes mensuellement et ce, jusqu’à l’accouchement.

Mais la motivation de Dr Anja Rabetsimamanga vient aussi du fait qu’elle soit femme éclaireuse. Une voie qu’elle a choisie depuis l’âge de huit ans et qui l’a dirigée vers son métier. En tant qu’éclaireuse, servir les autres est aussi sa mission et c’est ce qui la différencie des autres membres du personnel soignant.

Anja ne manque pas de dire que heureusement qu’elle est éclaireuse car cette formation l’a aidée à faire face à n’importe quelle situation qui se présente à elle. En effet, si le personnel soignant a étudié la médecine, ce qui est aussi le cas d’Anja, grâce à l’association des femmes éclaireuses de Madagascar qu’elle a intégrée, elle a gagné en termes de leadership et de bonne gestion. Elle est d’ailleurs membre du bureau de cette association et coordonnatrice du volet santé.

Elle ne s’active pas qu’à la clinique où elle travaille d’arrache pied pour minimiser les dangers liés à l’accouchement. Elle se rend aussi dans les communes rurales où elle mène avec ses consœurs une sensibilisation sur une maternité sans risque, sur la santé sexuelle et reproductive, sur l’hygiène corporelle, la nutrition et bien d’autres sujets encore que les femmes devraient connaître.

Elle consacre aussi les trois quarts de ses jours de congé à l’éducation des jeunes et des adultes sur des sujets auxquels ils ne prêtent pas trop attention en général. «À Madagascar, notamment dans les milieux ruraux, la santé est un domaine qui ne préoccupe pas les ménages. C’est pourquoi nous misons sur la sensibilisation pour faire en sorte que chaque ménage prenne en main sa santé », explique-t-elle.

Sa présence est un plus pour l’association des femmes éclaireuses à Madagascar. «Elle nous est très utile lors des camps que nous organisons régulièrement car elle est toujours disponible. De plus, avoir un médecin spécialiste dans nos rangs est excellent pour nos jeunes qui font face à diverses difficultés », explique Emmanuel Andrianaivo, commissaire général de l’association des femmes éclaireuses. Anja est connue pour être la confidente des jeunes éclaireuses car elle est très ouverte et de bon conseil.

«Il y a des jeunes qui n’osent pas discuter de sujets délicats avec nous. Mais avec elle, tout est plus facile», affirme pour sa part Helinoro Rakotomalala, autre membre de bureau et consœur d’Anja Rabetsimamanga.  Anja prend plaisir à faire du bénévolat. A discuter en pleine nature avec des paysans qui ignorent beaucoup de choses sur leur état de santé. Une réalité différente de sa routine quotidienne dans le bloc opératoire ou la salle d’accouchement.

À Madagascar, plusieurs femmes exceptionnelles rendent service à la société. Elles arrivent à changer la vie des Malgaches par de petites choses. A l’instar d’Anja Rabetsimamanga qui est vraiment un pilier dans le monde où elle évolue.

Fanja Razafimahatratra est journaliste en freelance. Cet article fait partie du service de commentaires et d’opinions de Gender Links.

 

Posted by on Aug 30 2013. Filed under Monde. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.