Un économiste mauricien parcourt l’Europe sur un vélo pliant



Selon le site Ouestfrance.fr , un economiste mauricen Rajen Rungassamy, 55 ans, a terminé un séjour dans plusieurs pays d’Europe, ce week-end, dans le pays de Landi. Le 1 er juillet, à Rome, il a atterri avec un petit paquetage et un vélo pliant en aluminium, précautionneusement embarqué dans la soute de l’avion.
Nageur, triathlète et coureur cycliste (il a couvert à plusieurs reprises en une journée, les 222 km du tour de l’île Maurice), il s’était donné comme but de découvrir plusieurs villes européennes avec sa « petite reine pliante ».
Hébergé chez des amis à Rome, le globe-trotter (qui a fait ses études à Lille) a découvert le Vatican, la place Saint-Pierre, le Colisée, le Panthéon et bien d’autres trésors de la capitale italienne avec son vélo. Duquel il s’est très peu souvent éloigné pour ne pas se le faire voler !
Place ensuite à une semaine dans la Capitale française. Hébergé en famille, il est parti à la découverte de Notre-Dame, du Louvre, du Trocadéro et autre Tour Eiffel accompagné de son deux-roues. Qu’il a ici aussi, souvent cadenassé, à de bons vieux lampadaires parisiens…
Une semaine chez une nièce, dans le Nord, lui a permis de redécouvrir Lille mais également Villeneuve-d’Ascq où il a passé trois ans de vie estudiantine. Le petit vélo a ensuite été embarqué dans le coffre de la voiture d’une amie pour prendre la direction d’Hambourg (Allemagne), Copenhague (Danemark), Göteborg (Suède). Chaque jour, souvent à partir de 4 h du matin, le vacancier de l’océan Indien est parti sur son vélo à la découverte des grandes métropoles. Qu’il faisait ensuite découvrir à sa soeur, également du voyage, et à son amie. Des sorties cyclotouristes qui n’ont pas manqué d’attirer les regards et de déclencher de nombreuses questions…
Interrogations qui se sont poursuivies du côté de Dresde et Lübeck (Allemagne), Prague (République tchèque), et à Vienne (Autriche), du côté du palais de Sissi.
L’Alpe d’Huez en moins de deux heures
De retour à Lille, Rajen Rungassamy a pris le bus pour Amsterdam où il a quadrillé la ville pendant trois jours avant de passer une semaine chez une autre soeur, installée à Nice. Sur le trajet, réalisé en voiture, figurait la montée mythique de l’Alpe d’Huez. Le petit vélo a été rapidement déplié, et moins de deux heures après, le cycliste mauricien avait avalé les vingt et un virages menant à la station de ski !
Sous les applaudissements de nombreux cyclistes rencontrés dans la montée. Le plus dur fut la descente par manque de freins adaptés ! Les semelles de ses chaussures ont permis à l’intrépide cycliste de freiner sa monture. Après quelques routes de l’Ardèche, il est venu titiller les côtes des monts d’Arrée et a pris un bol d’air iodé en faisant le tour de l’île de Batz.
Dans trois ans, le duo devrait à nouveau atterrir sur le territoire français pour trois fois dix jours de randonnée cyclotouriste dans le sud, le nord et la Bretagne

Posted by on Sep 3 2013. Filed under Actualités. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17


Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.