Roland Ratsiraka veut Maurice comme partenaire



Le Président du parti politique malgache Malagasy Tonga Saina (MTS), Roland Ratsiraka a lancé un appel aux investisseurs mauriciens de faire confiance à Madagascar et d’être un partenaire privilégiée de la Grande île. Candidat à l’élection présidentielle, il estime que Madagascar va enfin connaitre la stabilité après les urnes. Il estime qu’il est bien parti pour remporter les joutes électorales qui l’attendent et de ce fait souhaite que Maurice influence plus le développement socio-économique  du pays.

« Je m’exprime  en tant que frère des mauriciens triste de constater que d’autres pays, de culture différentes de la nôtre, ont de l’influence à Madagascar.

Je vous parle aussi en tant qu’ancien Député- maire puis en tant que Président du parti MTS  et candidat à la présidentielle du 25 octobre qui a beaucoup d’ambitions pour Madagascar. En venant ici, vous honorez notre pays et sa population. Vous donnez également  de l’espoir à tout le peuple et je vous en remercie infiniment »,> Roland Ratsiraka estime que Madagascar doit impérativement renaître à partir de 2013. « C’est un rendez-vous historique qu’il serait criminel de rater. La  transition s’achemine actuellement vers sa fin. Alors, anticipons l’avenir. Les mois que nous allons vivre vont être décisifs et passionnants. Le tournant de l’histoire de Madagascar sera le 25 octobre , le jour de l’élection présidentielle. / Qu’attendent les Malgaches du critère du prochain président de la République de Madagascar ? Ils pensent à un homme d’expérience, capable d’incarner l’unité nationale et instaurer une  paix  durable. Autrement dit, un rassembleur, n’ayant jamais attisé la haine ni la vengeance.  Les Malgaches attendent un Président mettant l’intérêt du pays au- dessus du sien et n’ayant pas comme priorité l’enrichissement  personnel. Le pays attend un homme ferme et juste, capable de rétablir l’état de droit et la bonne gouvernance. Un président  qui utiliserait les pouvoirs régaliens  pour rassurer  les investisseurs, les bailleurs de fonds et  les initiatives  privées sans faire d’abus de pouvoir. Les Malgaches attendent un homme qui ne sera pas au pouvoir par accident et qui fera de  ses priorités la stabilité politique et la lutte contre le chômage. Le président doit être libre de toute appartenance clanique et avoir la sagesse de ne pas s’entourer que de ses seuls partisans ».

La contribution de Maurice est essentiel insiste l’ancien maire de Tamatave. La COI, dit-il ne sers à rien si les échanges économiques n’ont pas lieu entre les pays de la région. « Je lance un appel aux investisseurs Mauriciens qui pourraient produire à faible coût et créer de la richesse et de l’emploi, à Madagascar Mais ici aussi. Votre avenir se trouve dans l’un des plus beau pays au monde : c’est-à- dire à Madagascar. Je lance un appel pour vous dire que l’histoire de Madagascar se fera  et on préfère la faire avec vous ».

Interrogé quant à sa position éventuelle de Président à venir sur le dossier Tromelin, Roland Ratsiraka  est revenu sur les accords signés entre Maurice et Madagascar sur ce sujet et a déclaré que le dialogue sera ouvert entre les deux pays à ce sujet. Invité à commenté le rachat de la banque BNI Madagascar par le groupe Ciel, il dit n’avoir rien contre mais que c’est la forme qui avait créé quelques secousses mais il invitent d’autres investisseurs mauriciens à être partenaires de banques malgaches.

Posted by on Sep 19 2013. Filed under Actualités, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17


Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.