Elections presidentielles a Madagascar…la Mission d’Observation de la COI satisfait



La Commission de l’océan Indien a déployé 20 observateurs des Etats membres dans 220 bureaux de vote à Antananarivo et sa périphérie. A l’issue du scrutin, la mission d’observation de la Commission de l’océan Indien (COI) se félicite du bon déroulement du premier tour de l’élection présidentielle à Madagascar tenue le vendredi 25 Octobre 2013. Elle salue le comportement exemplaire des électeurs malgaches qui ont exercé leur droit civique dans le calme, la discipline et la dignité.

Elle rend hommage à la Commission électorale nationale indépendante de la Transition (CENI T) pour son professionnalisme et sa rigueur dans la mise en place des conditions nécessaires au bon déroulement du processus électoral. La mission d’observation note que les élections se sont déroulées dans la transparence et dans un climat apaisé. Elles considèrent que les manquements notés ne sont nullement de nature à compromettre la pleine crédibilité de l’exercice.

Depuis le début de la crise malgache, la COI a participé aux réunions organisées par la communauté internationale. Les médiations internationales mandatés par l’Union Africaine et le travail mené en parallèle par les présidents successifs de la COI et par son Secrétaire général aboutissent le 17 septembre 2011 à la signature de la feuille de route de sortie de crise.

Dans le cadre de son appui pour renforcer les mesures et actions d’accompagnement au processus électoral de sortie de crise, la COI a procédé à l’ouverture le 22 mars 2013 du bureau de liaison à Madagascar dirigé par l’Ambassadeur Claude Morel des Seychelles. Le Secrétaire général de la COI a procédé à la signature de Convention de financement avec la Coordinatrice du Système des Nations Unies à Madagascar pour le projet d’appui au Cycle électoral à Madagascar PACEM pour un montant d’ 1 million de dollars. Cette contribution financière provient des dons de notre partenaire l’Australie et de nos pays membres Comores, France -Réunion, Maurice, Seychelles.

La COI rappelle quelle n’a jamais mis en cause la participation de Madagascar dans ses activités et a toujours soutenu le peuple malgache dans cette période de crise. Dans cette perspective, la COI a participé activement aux efforts de la communauté internationale. Elle se félicite notamment que la pertinence d’un certain nombre de ses propositions au sein du Groupe international Vde contact (GIC) aient retenu l’attention de la communauté internationale.

La COI remercie les efforts de l’ensemble de la communauté internationale et notamment la médiation de la SADC pour leur contribution significative à la sortie de crise. Recevant le rapport des observateurs, le Secrétaire général de la COI, Jean- Claude de l’Estrac présent à Madagascar a déclaré : « Nous n’avons jamais douté de la capacité de la Commission électorale indépendante nationale de transition à honorer avec rigueur son mandat.
Et surtout nous avons continué à faire confiance aux institutions de Madagascar, même si nous sommes parfaitement conscient que les prochains dirigeants du pays auront le redoutable défi de renforcer et de recrédibiliser ses institutions. »

Le rapport final de la mission d’observation de la COI sera rendu public le lundi 4 novembre 2013.

Posted by on Oct 28 2013. Filed under En Direct, Uncategorized. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.