ATP World Tour Finals – Nadal-Djokovic, comme une évidence



Facile vainqueur de Stanislas Wawrinka dimanche (6-3, 6-3), Novak Djokovic rejoint Rafael Nadal en finale du Masters. Un choc de titans attend Londres lundi.
C’était presque inévitable. Novak Djokovic ne pouvait pas rater ce rendez-vous final avec Rafael Nadal. Lui aussi a donc pris le dessus sur son adversaire suisse du jour, également en deux sets. Stanislas Wawrinka, très décevant et sans doute un peu crispé, n’a jamais été en mesure d’inquiéter le numéro deux mondial, qui n’a pas eu à forcer outre mesure son talent pour s’imposer 6-3, 6-3 en 1h24. Sa 21e victoire de suite, la 11e contre un joueur du Top 10. Nous aurons donc droit à un 39e duel entre “Rafa” et “Nole” lundi. Comme prévu, pourrait-on dire.
Pourtant, cette demi-finale avait bien démarré pour Wawrinka, auteur du premier break dès le troisième jeu. Un simple leurre. Djokovic a comblé son retard dans la foulée et, dès lors, il n’a cessé d’avoir l’emprise sur la rencontre. Il a pu, il est vrai, compter sur l’aide de son adversaire. Wawrinka a en effet multiplié les fautes (18 dans le premier set, 34 au total contre seulement 14 à Djokovic). Il a donné beaucoup trop de points pour pouvoir espérer quoi que ce soit face à tel joueur.
14e défaite de suite contre Djokovic pour Wawrinka
A compter de 3-3 dans le premier set, le numéro deux mondial a aligné cinq jeux de suite donc deux breaks pour sceller définitivement le sort du match. Il n’a concédé que deux petits points sur son service dans le second set, ne laissant aucune chance de retour au Suisse. Le rendement très insuffisant de celui-ci a pu donner par moments l’impression que Djokovic se contentait de jouer tout en retenue. Il n’avait d’ailleurs signé que… trois coups gagnants à l’issue de la première manche. En réalité, il a joué juste à défaut de flamber.
Sans doute faudra-t-il en faire beaucoup plus contre Nadal. Mais face à Wawrinka, ce fut amplement suffisant. Visiblement très déçu, plus de son match que du résultat, au moment de serrer la main de son bourreau, le Vaudois finit l’année sur un match raté. Cela ne doit pas faire oublier sa belle semaine et surtout sa remarquable saison. Mais aussi vrai qu’il a énormément progressé en 2013, il reste pour le moment incapable d’en claquer une face à ces deux monstres que sont Nadal et Djokovic. Face au premier, il a perdu 12 fois sur 12. Contre le second, il reste désormais sur une série de 14 défaites de rang…

Posted by on Nov 11 2013. Filed under Uncategorized. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.