Le Matinal condamné à verser des dommages de Rs250,000 à Dev Hurnam pour allégation fausse et diffamatoire



Dev Hurnam est cette fois-ci gagnant dans un procès et face à la presse. L’avocat radié a obtenu gain de cause en cour suprême dans une affaire de diffamation. En effet, dans un jugement rendu, ce mercredi 18 décembre, le juge Gérard Angoh a sommé le quotidien Le Matinal à verser à Dev Hurnam des dommages de Rs250,000 pour avoir publié une fausseté. Selon Le Matinal, Me Mohamed avait déclaré à la journaliste Naznee Fokeerbux que Dev Hurnam avait une dent contre Mme Rehanna Gulbul parceque cette dernière l’avait condamné à six mois de prison. Au lendemain de la publication de cette déclaration, Me Mohamed a téléphoné au rédacteur en chef de Le Matinal pour nier de façon catégorique avoir dit une telle chose à Naznee Fokeerbux. Considérant une telle allégation comme étant fausse, malicieuse et diffamatoire, Dev Hurnam a poursuivi la journaliste pour lui réclamer des dommages de Rs5 millions, ainsi que le CEO du journal, Sidarth Bhaatia, et l’imprimeur AAPCA (Mauritius) pour leur réclamer Rs10 millions. Le juge Gérard Angoh a sommé Naznee Fokeerbux de payer Rs50,000 à Dev Hurnam et les deux autres Rs100,000 chacun. A noter qu’au cours du procès, Me. Mohamed a déclaré bien connaître les journalistes qui courent après le sensationnalisme et inventeront n’importe quoi pour faire vendre les journaux pour lesquels ils travaillent.

Posted by on Dec 18 2013. Filed under Actualités, Faits Divers. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17


Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.