Lettre de Pedostop au Père Noel



Petit Papa Noel,

C’est déjà la fin de décembre et ca sent l’été ! J adore l’été et ses belles couleurs. Le rouge des flamboyants en fleurs, le rouge des monticules de letchis… Mais cette année, il y a un autre rouge : le rouge du sang. Petit Papa Noel, ce Noel sera très particulier pour une petite fille de 10 ans. Car cette petite fille est la double victime d’un drame particulièrement bouleversant, et pour elle, et pour sa victime, et pour notre société. Pour sa victime, parce que victime, il y a. Cette enfant est accusée d’avoir tué un homme. Pour elle, parce que cette enfant dit avoir été victime d’abus sexuels de cet homme. Pour notre société, parce que ce drame nous laisse impuissants, désemparés devant un vide juridique, devant le traitement à réserver à une enfant de 10 ans. Mais surtout, Papa Noel, ce drame nous montre à quel point la société mauricienne continue à ne pas suffisamment protéger ses enfants. Papa Noel, je m’interroge : combien de souffrances faut-il accumuler pour en arriver là ?
Papa Noel, dans mes souliers cette année, je voudrai encore plus de conscience autour de ces fléaux, la pédophilie et l’inceste. Que les Mauriciens réalisent que la Une des magazines ou le témoignage bouleversant d’un adulte sur son enfance violée, c’est le drame quotidien de dizaines, voire de centaines d’enfants. Qu’il faut éduquer, informer et sensibiliser chaque Mauricien, enfants comme parents, sur la problématique des abus sexuels. Que personne n’est à l’abri, quel que soit son niveau social, sa communauté. Que les souffrances et les séquelles physiques et psychologiques (si sournoises, parce que souvent invisibles), sociales, sur la vie sexuelle, font des adultes traumatisés, blessés, brisés, qui passent des années à tenter de se reconstruire…Qu’il est du devoir impérieux des parents de protéger leurs enfants.
Papa Noel, je voudrais aussi que tu sois généreux envers ceux qui ont su entendre, comprendre et prendre à cœur les intérêts des petites victimes. Il y a, entre autres, Mireille, il y a Satyajit. Il y a aussi ces particuliers et ces sociétés qui ont contribué financièrement à la prise en charge des victimes et à la formation des professionnels du secteur. Ils se reconnaitront, mais moi, je leur suis infiniment reconnaissant.
Papa Noel, fais briller une belle lumière dans les yeux des petits Mauriciens. Celle de la CONFIANCE, du RESPECT, de l’AMOUR et de la JOIE.

PEDOSTOP
Ile Maurice, 20 décembre 2013

Posted by on Dec 20 2013. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Forum, Opinion. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17


Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.