Port: Rama Valaydon estime que le Managing Director doit partir pour le bien du port et du pays



Le président de la Port-Louis Harbour Docks Workers Union (PLHWU) est satisfaite que la Commission Indépendante contre la Corruption (ICAC) a pris leur plainte en sérieux. Le syndicat dénonce les agissements entre le président d’un autre syndicat du port, Alain Edouard et le Managing Director de la Cargo Handling Corporation (CHC) Gassen Dorsamy.
Le syndicat de Valaydon insiste qu’il y a un acte d’entente délictueuse alléguée et d’où la raison de saisir l’ICAC.
«  Je ne peux vous dire ce qui se passe à l’ICAC vu que l’enquête est en cours et ce ne serait pas bien. Par contre, je peux vous dire que l’ICAC a été très réceptif sur notre plainte. Nous avons un dossier solide et d’ailleurs juste sur les trois premiers points de notre plainte, les enquêteurs ont mis trois heures à nous demander des explications que nous avons bien sur fournies. Nous attendons impatiemment la suite de l’enquête. Ce n’est pas dans les habitudes de la PLHDWU de faire des allégations sans fondements. Nous sommes chez l’ICAC pour démontrer avec preuve nos accusations et espère que la Commission fera son travail » a-t-il déclaré.
Néanmoins, enquête de l’ICAC ou pas, Rama Valaydon insiste que le Managing Director de la CHC, Gassen Dorsamy doit partir. La PLHDWU estime que seul ce départ pourrait fait dégager une bonne environnement de relations industrielles parmi les travailleurs du port. Rama Valaydon a qualifié Gassen Dorsamy de non-patriote. «  Même Gilbert Phillipe, ancien chairman de la CHC a confirmé la mauvaise santé de l’entreprise. C’est pas possible qu’on nous envoie quelqu’un qui aurait soi-disant 18 années d’expérience dans le domaine portuaire à Madagascar. Dans le port de Madagascar, il n’y a rien, pas de portique et pas de modernisation. Le Premier ministre a déclaré que sous Dorsamy, la productivité a augmenté et là je cite encore Gilbert Phillipe qui déclare que les membres du conseil d’administration de la CHC ont fournis des faux chiffres au Premier ministre » déclare Rama Valaydon.
Le syndicat insiste qu’il est apolitique et ne cherche que le meilleur environnement pour les travailleurs qui sont dévoués pour le port de Port-Louis et sont prêts à travailler dur pour la moderniser. «  Il faut une bonne reforme, une bonne entente mais cela ne pourra jamais se faire tant que Gassen Dorsamy est à la tête. Il préfère discuter avec un autre syndicat du port alors qu’on a nous aussi plus de 50% des membres. Notre intérêt c’est la dignité des travailleurs du port. Nous ne sommes pas de ceux qui font des magouilles avec la direction au préjudice des travailleurs. Mon appel reste la même, que Dorsamy s’en va pour le bien de notre port et de notre pays ».

Posted by on Dec 23 2013. Filed under Actualités, Economie, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17


Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.