2014 : Quelles perspectives ? Une année qui sera dominée par la politique pré-électorale.



L’année 2014 s’annonce comme une année riche en rebondissements politiques et qui marquera le virage final en vue des élections générales de 2015. Sur le plan économique, aucun changement notable n’est prévu au niveau national avec la stabilité qui s’installe au niveau mondial surtout dans les grandes économies occidentales. Par contre, l’ordre et la paix publics resteront parmi les soucis majeurs de la population.
L’évènement politique – s’il en est un – a été l’expulsion du Ministre Sik Yuen du PMSD. Mais ce qui retient le plus d’attention et qui pourrait avoir un écho en 2014 demeure la condition d’alliance qu’impose le PMSD : ce parti ne fera pas d’Alliance à une formation politique où Sik Yuen bénéficiera une investiture pour poser sa candidature.
En clair, cette condition peut être interprétée comme un premier pas d’un divorce annoncé avec le Parti Travailliste qui vraisemblablement accueillera l’expulsé du PMSD dans quelque temps. Dans le même élan, le PMSD répond d’une certaine manière aux sollicitations du Remake 2000 dont les membres n’ont que des yeux doux pour XLD. Il n’est pas totalement exclu que Navin Ramgoolam voyant le danger dans la démarche de XLD, double celui-ci à gauche pour conclure une nouvelle alliance avec le MMM, parce que le MMM sait qu’il sera très difficile pour qu’ elle vendre le PMSD avec son électorat spécialement en raison de la mort d’Azor Adélaïde et Fareed Muttur, qui laissera sur le carreau le MSM et son nouvel allié, en l’occurrence le PMSD.
Dans tous ces cas de figure, c’est la population qui devra la tête hors de l’eau et ne pas se laisser embrouiller par des magouilles ou autres manœuvres électorales afin de gagner sa confiance. Les leaders politiques seront bien avisés de ne pas duper la population au nom d’un certain ‘intérêt supérieur national’ pour s’accrocher au pouvoir.
Au niveau de l’économie nationale, la situation semble se stabiliser avec la mise en application des rapports PRB et des Anomalies. L’économie se porte plutôt bien. Même s’il y a une baisse des revenus sucriers, les autres secteurs dont la zone franche, le tourisme et les secteurs de services (financiers et BPOs) enregistrent déjà une reprise pour aborder l’année 2014 avec plus de confiance.
Le point noir pour 2014 demeurera certainement l’ordre et la paix publics. Avec le nombre de vols et autres crimes commis par des bandes organisées, la sécurité de la population est remise en question. La police fait de son mieux mais il faudra plus d’initiatives musclées si l’on veut sécuriser la population. D’ailleurs, cette situation risque aussi d’avoir des retombées négatives sur le plan mondial. L’affaire Harte en est un exemple. Les autorités dont le gouvernement devront exercer plus de vigilance et non seulement appliquer les lois avec sévérité mais aussi apporter des amendements afin que ces lois aient un effet dissuasif.
L’année 2014 sera une année où le tempo politique dominera sur tous les autres aspects de la vie mauricienne.

Suttyhudeo Tengur
Président APEC
31 décembre 2013

Posted by on Jan 6 2014. Filed under Actualités. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17


Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.