Premier League – Le sponsor de WBA se retire suite à la “quenelle” d’Anelka



Zoopla, sponsor de West Bromwich Albion, a décidé de se retirer du club en fin de saison, suite à la “quenelle” de Nicolas Anelka. Le club ayant inclus le Français dans son groupe pour le match face à Everton, le site d’annonces immobilières a mis sa menace à exécution.

C’est le dernier mais sans doute pas ultime rebondissement de l’affaire de la “quenelle” de Nicolas Anelka. Lundi, Zoopla, site spécialisé en petites annonces immobilières dont le nom ornait le maillot de West Bromwich Albion, a décidé de se retirer du club de Premier League en fin de saison. La société avait menacé de le faire si Nicolas Anelka, qui avait défrayé la chronique fin décembre en réalisant ce geste devenu tristement célèbre pour fêter son premier but face à West Ham, était inclus dans le groupe devant défier Everton, lundi soir. Pepe Mel a retenu Anelka. Zoopla a donc mis sa menace à exécution.

“Zoopla a réexaminé sa position ces dernières semaines à la lumière des actions de l’attaquant Nicolas Anelka lors du match contre West Ham pendant la période de Noël et a décidé de se concentrer sur d’autres activités marketing à la fin de cette saison”, indique la société d’annonces immobilières dans un communiqué publié lundi. L’accord entre les deux parties s’élevait jusqu’ici à 3,63 millions d’euros.

Nicolas Anelka, l’homme par qui le scandale est arrivé, n’a pas été sanctionné par son club depuis cette affaire. Le footballeur français Nicolas Anelka a été mis en accusation par la Fédération anglaise (FA) pour avoir célébré un but par une «quenelle», geste considéré par certains comme étant antisémite, selon la Fédération.

Anelka, 34 ans, avait déclenché une tempête médiatique en célébrant le 28 décembre un but face à West Ham par une «quenelle» – un bras tendu vers le bas, l’autre bras replié touchant l’épaule. Il a nié être antisémite, évoquant un «geste antisystème».

Anelka a désormais jusqu’à jeudi 19 heures, heure française, pour accepter ou contester cette mise en accusation. En fonction de sa décision, la Fédération annoncera ensuite une éventuelle sanction. L’ex-international français risque une suspension d’au moins cinq matchs, selon le nouveau règlement antidiscrimination de la FA introduit en mai 2013.

Posted by on Jan 21 2014. Filed under Actualités, Featured, Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.