l’OIF salue l’élection de Catherine Samba Panza au poste de Présidente de la Transition en République centrafricaine



Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, salue l’élection le 20 janvier 2014 par le Conseil national de transition, de Madame Catherine Samba Panza au poste de Présidente de la Transition en République centrafricaine (RCA).
« Je tiens à féliciter la nouvelle Présidente de la Transition, Mme Catherine Samba Panza, et me réjouis de son investiture le 23 janvier 2014. Son élection ouvre assurément une ère nouvelle dans le processus de sortie de crise en Centrafrique. Je lui adresse mes encouragements pour les immenses défis qui l’interpellent », a-t-il souligné.
Abdou Diouf insiste « sur l’importance pour toutes les parties de dépasser les divergences qui ont longtemps plongé le peuple centrafricain dans une véritable tragédie et compromis la consolidation de la paix et de la démocratie en Centrafrique ». « Je les invite à s’engager dans une dynamique de réconciliation inclusive et sincère, nécessaire à la conduite de la transition qui permettra de mettre en place, dans les meilleurs délais, des Institutions pérennes en vue du rétablissement durable de la paix, de la démocratie et de l’Etat de droit en RCA », a-t-il ajouté.
Le Secrétaire général exprime sa reconnaissance à la communauté internationale pour ses efforts constants dans la recherche d’une solution durable à cette grave crise. A cet égard, il salue l’accord marqué le 20 janvier 2014 par le Conseil de l’Union européenne en vue de déployer prochainement en RCA des troupes militaires en renfort aux efforts de sécurisation et de stabilisation entrepris par les forces internationales déjà présentes sur place. Au regard des priorités annoncées par la nouvelle Présidente de la Transition, le Secrétaire général exhorte les partenaires centrafricains à intensifier leur appui durant cette phase décisive du processus en cours, afin de contribuer à restaurer un ordre politique et démocratique ainsi qu’à améliorer la situation sécuritaire, humanitaire et des droits de l’Homme en Centrafrique.
Le Secrétaire général réitère la disponibilité de la Francophonie à poursuivre son appui politique et technique en faveur du processus de transition en Centrafrique sur la base de la stratégie et du plan d’action élaborés à cet effet, ce, conformément à la Déclaration de Bamako (2000) et à celle de Saint-Boniface (2006).
L’OIF compte 57 Etats et gouvernements membres, et 20 pays observateurs.

Posted by on Jan 25 2014. Filed under Actualités, Monde, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.