CANDIDATURE de JEAN CLAUDE DE L’ESTRAC AU POSTE DE SECRETAIRE GENERAL DE L’ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE (OIF)



Au coeur d’un monde en recomposition, l’océan Indien est le nouveau centre de gravité de l’économie mondiale. Espace clé des échanges économiques et des transports d’hydrocarbures, il est l’océan qui baigne les puissances de demain.
Mais il est aussi l’une des grandes victimes du changement climatique et il vit la part d’ombre de la mondialisation avec la piraterie, la pêche illégale, les pollutions et la surexploitation de ses richesses naturelles. Mais l’océan Indien est surtout le lieu où une communauté d’Etats et de peuples responsables construit avec détermination les conditions d’un avenir meilleur.
Aujourd’hui, les pays de l’océan Indien ont acquis le droit de s’exprimer dans le concert des nations et de faire entendre la voix d’un modèle indianocéanien de développement qui contribue activement à la diversité culturelle mondiale et à sa prospérité.
En moins de 50 ans, la République de Maurice a donné naissance à un modèle de coexistence harmonieuse et de diversité culturelle dans le cadre d’une démocratie stable, respectueuse des droits de l’Homme et des croyances de tous.
Faisant le choix d’une économie ouverte, en constante adaptation, le pays s’est développé de manière exemplaire.
C’est parce que la société mauricienne est un condensé heureux du village planétaire que Maurice est naturellement une fenêtre ouverte vers l’Afrique, Madagascar, l’Inde et l’Asie, mais aussi l’Europe et la France.
Ce succès doit aussi à la langue française et à la conscience d’appartenir à un espace francophone moderne et créatif. L’île Maurice se reconnaît dans les valeurs de la Francophonie, celles de la diversité, de la solidarité, de l’éducation et du combat pour la démocratie et les droits de l’Homme qui imbibent l’histoire et la société mauricienne.
A Maurice, la pratique de la langue française est une chance pour se connecter au monde francophone pour des raisons à la fois culturelles et économiques.
Le français est un instrument de développement qui cohabite avec l’anglais et d’autres langues ancestrales. C’est ce qui permet à Maurice d’être un membre actif du Secrétariat du Commonwealth et des organisations africaines, dont l’Union africaine, le Marché commun d’Afrique orientale et australe (COMESA) ou encore la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC). C’est aussi pourquoi elle abrite le siège de la Commission de l’océan Indien, seule organisation d’Afrique exclusivement insulaire et essentiellement francophone, mais aussi celui de l’Indian Ocean Rim Association (IORA) qui regroupe vingt pays de l’Afrique du Sud à l’Australie, en passant par les Emirats Arabes Unis et l’Inde.
L’île Maurice est donc un trait d’union entre les mondes anglophones et francophones, entre l’Afrique, l’Orient et l’Occident.
2

Parce que l’océan Indien est un carrefour qui préfigure le monde de demain, le Premier ministre de Maurice a proposé à ses pairs, chefs d’Etat et de gouvernement membres de l’OIF, la candidature d’un Mauricien, un authentique francophone pétri de filiations multiples, un ardent promoteur de l’Indianocéanie, pour succéder à Abdou Diouf. Ce candidat exprime la synthèse d’un monde en mouvement, tel qu’on le retrouve dans l’océan Indien, ouvert à la diversité mais soucieux des équilibres et du respect des identités culturelles et linguistiques.
Profondément Indianocéanien, Jean Claude de l’Estrac est un humaniste engagé, un homme de culture et un diplomate qui a participé activement à la construction des succès de son pays et qui demeure tourné vers les défis de l’avenir, ceux de sa région et d’une mondialisation raisonnée.
C’est dans cet esprit que Jean Claude de l’Estrac espère apporter à la Francophonie d’aujourd’hui et de demain son expérience, sa force de conviction et sa capacité naturelle à fédérer autour d’un projet mobilisateur.

Posted by on Mar 11 2014. Filed under Actualités, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17


Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.