Campagne de Sensibilisation: La NATReSA atteint son objectif de cibler 10 000 étudiants



L’objectif de cibler 10 000 étudiants dans des collèges privés dans le cadre de la campagne de sensibilisation de lutte contre la consommation et d’abus de substances illicites et le VIH/Sida a été atteint. Cette campagne, démarrée en janvier 2014, prendra fin à la fin du mois de mars. Ce vendredi, les représentants de la NATReSA se rendront au collège de Lorette de Port Louis où se poursuivra le travail de sensibilisation.
La campagne est une initiative conjointe de la NATReSA (National Agency for the Treatment and Rehabilitation of Substance Abusers) et le ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie et la Private Secondary Schools Authority.
Le coup d’envoi avait été donné le 20 janvier au collège Modern à Flacq. Une centaine de collèges à travers le pays ont été sélectionnés pour cet exercice avec la NATReSA se fixant comme objectif de cibler 10 000 étudiants cette année pendant le premier trimestre.
La NATReSA a ainsi mobilisé la population estudiantine pour qu’elle réagisse face à l’usage des drogues. En effet, l’objectif est de sensibiliser les jeunes aux conséquences désastreuses de la drogue, de l’alcool et de la cigarette et à la responsabilité qui incombe à tous, jeunes, adultes, éducateurs et parents de conjuguer leurs efforts pour combattre ces fléaux. La relation entre les dangers des substances illicites et le VIH/SIDA ainsi que les méfaits des opiacés tels que l’héroïne, le gandia, le subutex, la cigarette, des drogues synthétiques et des médicaments prescrits a aussi été mise en avant.
Des établissements secondaires publics et des centres du Mauritius Institute of Training and Development ont été ciblés dans le cadre de cette campagne. Parallèlement, la NATReSA a été sollicitée par le ministère de l’Education et des Ressources humaines en vue de l’étendre dans 35 autres collèges se trouvant dans des endroits à risque. A ce jour, la NATReSA a déjà sensibilisé les étudiants d’une dizaine de ces collèges.
Selon le directeur de la NATReSA, M. Ved Prakash Bundhun, grâce à ce travail de sensibilisation, la population est mieux informée des dangers des stupéfiants et est de ce fait plus engagée dans cette lutte. Il souligne que selon la demande des établissements scolaires, la NATReSA répondra à leur appel pour sensibiliser les étudiants.

Posted by on Mar 14 2014. Filed under Actualités, Faits Divers, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.