Efficacité énergétique: Le Programme National d’Efficacité Energétique au centre d’un séminaire



Le Programme National d’Efficacité Energétique (PNEE) et les perspectives de coopération régionale qui en découlent seront au cœur des discussions lors d’un séminaire qui se tiendra le lundi 17 mars 2014 au Rajiv Gandhi Science Centre à Bell Village.

Le Vice-Premier ministre et ministre de l’Energie et des Services publics, Dr Rashid Beebeejaun, procèdera au lancement officiel du Programme. Seront également présents M. Ahmed Parkar, président du Joint Economic Council; Mme Françoise de Palmas, secrétaire générale de l’Association pour le Développement Industriel de la Réunion; M. Laurence Breton-Moyet, directrice régionale Maurice – Seychelles, Agence Française de Développement (AFD); et M. Eric Vanhalewyn, premier secrétaire et chef de la Section Maurice de l’Union Européenne.

Le séminaire, une initiative conjointe du ministère de l’Energie et des Services publics, du Joint Economic Council et de l’AFD, verra la participation d’une centaine d’industriels évoluant dans le secteur de l’efficacité énergétique ainsi que des cadres des ministères et départements.

Les objectifs seront de présenter l’expérience mauricienne d’appui au secteur privé pour accompagner la préparation d’investissements d’efficacité énergétique dans l’industrie et le tertiaire; de favoriser un échange d’expérience entre opérateurs privés sur les leviers et approches pour réduire leur consommation énergétique; et de discuter des perspectives de coopération régionale afin de favoriser une diffusion des bonnes pratiques, un partage de savoir-faire et dégager des pistes de coopération entre les îles de l’océan Indien.

Plusieurs thèmes seront à l’ordre du jour, notamment la stratégie de l’Energy Efficiency Management Office (EEMO) en matière d’efficacité énergétique; le programme national d’efficacité énergétique mauricien: pré-diagnostic au programme national-une dynamique multi partenariale; la cartographie nationale; le PNEE à Maurice–démarche et calendrier; et retour d’expérience de l’AFD sur ses initiatives dans la région et son expérience internationale en matière de soutien aux politiques d’efficacité énergétique dans les secteurs industriel et tertiaire.

Le séminaire se clôturera par une table ronde sur les perspectives de coopération régionale, animée par M. Philippe Beutin, directeur de l’ADEME Réunion, avec des représentants de la Commission de l’Océan Indien, de Maurice, de la Réunion, des Seychelles et de Madagascar.

Le Programme National d’Efficacité Energétique

Le PNEE vise à mettre en œuvre une centaine d’audits énergétiques auprès de grands consommateurs d’énergie dans l’industrie et le secteur tertiaire. Les audits seront groupés par usage d’énergie ou par secteur d’activité et des auditeurs spécialisés seront recrutés. Une assistance technique internationale dédiée préparera les audits et surveillera leur qualité. Des volets de formation et d’information viendront compléter ce dispositif. Le programme sera cofinancé par le secteur privé, le gouvernement et les bailleurs de fonds (AFD et Union Européenne).
2/…

-2-

Le PNEE vise à répondre aux enjeux de compétitivité de l’économie, de sécurisation de l’approvisionnement énergétique, et de préservation de l’environnement. En effet, l’efficacité énergétique est au cœur des défis de compétitivité des secteurs industriels et tertiaires des îles de l’océan Indien. La maîtrise de la consommation dans ces secteurs est également un enjeu majeur de sécurisation de l’approvisionnement énergétique à moindre coût économique et environnemental pour les pouvoirs publics.

Le Programme est le résultat d’une dynamique partenariale et régionale initiée en 2008 entre les secteurs privés mauricien et réunionnais qui a donné lieu à une prise de conscience du potentiel d’efficacité énergétique à Maurice.

Cette dynamique a été prolongée à Maurice, avec la participation décisive du Ministère de l’Energie et des Services publiques et des partenaires de développement, par l’élaboration d’une cartographie nationale ayant estimé le potentiel d’économies d’énergies à Maurice, puis par un programme pilote d’audits groupés sur l’usage de la vapeur.

Cet audit groupé a identifié un potentiel d’économie de 25% de la facture énergétique en moyenne, confirmant ainsi les estimations de la cartographie, et a amené les huit entreprises auditées à mettre rapidement en œuvre des actions d’économie d’énergie. Six mois après l’audit il a été constaté que les entreprises ont déjà mis en œuvre certaines des recommandations, amenant à des économies annuelles représentant 10% en moyenne de la facture énergétique, soit des économies annuelles de près de 10 millions de roupies. Le Programme vise donc à élargir ces actions à l’ensemble de l’économie mauricienne.

Posted by on Mar 14 2014. Filed under Actualités, Economie, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.