SETL meeco lance un système photovoltaïque autonome à l’Ile-aux-Aigrettes



L’Ile-aux-Aigrettes est désormais équipée d’un système photovoltaïque autonome et mobile grâce à l’initiative de SETL meeco, un des leaders en matière d’installation de kits et de générateurs photovoltaïques à Maurice. Ce projet d’installation de panneaux de type iKube F150 sur cette île préservée par la Mauritian Wildlife Foundation s’insère dans le cadre du programme de responsabilité sociale d’entreprise de SETL meeco. La mise en route de ce système a été effectuée ce matin en présence de journalistes.

Selon Philippe Genoud, Chief Operating Officer de SETL meeco, les 18 panneaux installés sur l’île permettront de générer un maximum de 3kW, soit de quoi alimenter les 25 hectares de ce site. « SETL meeco a voulu offrir tout un système photovoltaïque à la Mauritian Wildlife Foundation pour donner plus de facilité aux membres de l’équipe qui travaillent à l’île aux Aigrettes. Certains employés logent sur l’île et il leur fallait un système adéquat pour leurs besoins quotidiens, pour se doucher, faire à manger en utilisant des ustensiles électriques, être en contact avec la famille ou le bureau à travers l’ordinateur ou le téléphone portable. Nous avons choisi le modèle iKube F150 pour l’Ile-aux-Aigrettes car c’est un générateur photovoltaïque mobile prêt à l’usage. Ce modèle convient aux zones non couvertes par un réseau électrique et fonctionne même en l’absence du soleil puisqu’il contient des batteries. Grâce à ce modèle, l’Ile-aux-Aigrettes devient autonome et pourra produire sa propre électricité », a souligné Philippe Genoud.

Le modèle installé à l’Ile-aux-Aigrettes convient parfaitement à cet environnement car il est compact et silencieux. L’iKube F150 est fabriqué à partir de cellules en silicium monocristallin et contient des batteries qui sont rechargées par le générateur d’énergie solaire. Selon Prakash Ramiah, Assistant General Manager de SETL meeco, certains des principaux atouts de ce modèle sont qu’il n’émet aucune fumée et que son système élimine tous frais de carburant. Du côté de la Mauritan Wildlife Foundation, cette nouvelle installation tombe à pic car l’île avait besoin d’un petit coup de pouce pour faire peau neuve et répondre aux attentes des employés sur place. « Dès 1995, la station qui se trouve ici dans la réserve naturelle de l’Ile-aux-Aigrettes avait son propre système d’énergie photovoltaïque. Aujourd’hui, ce système est dépassé car il ne répond plus à nos besoins actuels. Par exemple, la MWF se voit actuellement obligée d’importer des réfrigérateurs à gaz qui coutent beaucoup plus cher que les réfrigérateurs conventionnels, car le système PV actuel n’est pas assez puissant pour alimenter ce genre d’appareil. Le nouveau système offert aujourd’hui par SETL meeco alimentera toute la station de l’Ile-aux-Aigrettes en énergie électrique et permettra d’opérer tous les équipements de la station, ce que l’ancien système ne pouvait plus faire », a déclaré Jean Hugues Gardenne, Fundraising Manager de la Mauritian Wildlife Foundation. Il a ajouté que la MWF souhaite remercier Eric Leal, Chief Executive Officer de Leal & Company Ltd, par qui tout a commencé, de même que Virginie Quevauvilliers, Chief Operating Officer, Marketing, et aussi responsable du CSR pour le groupe Leal, et Philippe Genoud, Chief Operating Officer de SETL meeco Ltd, filiale du Groupe Leal. « Ce sont eux qui ont rendu cette donation possible », a-t-il fait ressortir.

SETL meeco espère poursuivre dans cette voie, soit la promotion de l’énergie verte à Maurice, dans le cadre du projet Maurice Ile Durable.


A propos de SETL meeco Ltd
SETL meeco est un des leaders en matière d’installation de kits et de générateurs photovoltaïques à Maurice. SETL meeco est née en février 2013 d’un joint-venture entre Solar-Ernte-Technik Ltd (SETL), une filiale de Leal Group, et meeco AG, une entreprise Suisse présente depuis plus de 80 années dans le secteur de l’énergie. Avec plus de 107 installations à son actif à ce jour, tant à Maurice qu’à Rodrigues, l’entreprise fournit à elle seule une production totale d’électricité d’une valeur approchant Rs 20 millions par an. Hormis ces 107 installations faites, meeco AG a travaillé sur la mise en place de parcs de plus de 300 MW à travers le monde. Par ailleurs, des 1,8 Megawatt SSDG (Small Scale Distributed Generation, dans le cadre du concept Maurice Ile Durable) connectés par le réseau photovoltaïque à Maurice, 1,4 Megawatt reviennent aux installations réalisées par SETL meeco.

A propos de l’Ile-aux-Aigrettes
Nichée dans les eaux du lagon aux couleurs intenses, l’Ile-aux-Aigrettes transporte hors du temps, à l’écart de l’agitation du monde moderne. Cet îlot unique, qui renferme les derniers vestiges d’un écosystème jadis abondant dans les régions côtières de l’Ile Maurice, mais presque entièrement disparu de nos jours. Aujourd’hui, grâce aux efforts de conservation de la MWF, l’Ile-aux-Aigrettes est une réserve naturelle et un site éco-touristique qui accueille des visiteurs souhaitant découvrir une forêt côtière unique et authentique’

A propos de la Mauritian Wildlife Foundation
La Mauritian Wildlife Foundation (MWF) est la seule ONG (Organisation Non-Gouvernementale), exclusivement dévouée à la protection de la flore et de la faune indigène menacée. Maurice et Rodrigues ont déjà perdu de nombreuses espèces uniques de plantes et d’animaux. En ce qu’il s’agit de ce qui reste, notre pays est en troisième position sur la liste mondiale des biodiversités en danger. Depuis 1984, la MWF accomplit avec succès la mission qu’elle s’est confiée: sauvegarder l’irremplaçable.

Depuis 1985, la Mauritian Wildlife Foundation (MWF) a permis la restauration de l’Ile aux Aigrettes grâce au défrichage des plantes introduites par l’Homme, au reboisement des plantes indigènes produites sur l’île et à la réintroduction d’oiseaux et de reptiles endémiques. A terme, la MWF tend à restaurer la forêt de manière à ce qu’elle ressemble autant que possible à ce qu’elle était il y a plus de 400 ans de cela : un refuge pour une flore et une faune uniques au monde.

A Maurice, la MWF opère avec l’approbation et le soutien du Gouvernement et Le National Parks and Conservation Service. Nous travaillons au sein du Parc National de Rivière Noire ainsi que sur les îlots autour de Maurice, en particulier l’île aux Aigrettes et l’île Ronde, deux sites décrétés réserves naturelles. La MWF est aussi très active à Rodrigues avec un siège et un personnel permanent pour mener à bien les divers projets en cours, aidé par une forte participation communautaire bénévole et avec le soutien de la Rodrigues Regional Assembly.

Posted by on Mar 28 2014. Filed under Actualités, Economie, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.