L’Union Européenne salue l’efficacité de Maurice



Le Commissaire au développement de l’Union européenne, Andris Piebalgs, a salué l’efficacité de Maurice dans l’utilisation de l’aide que le pays reçoit pour son développement.
C’est en félicitant chaleureusement Maurice que le Commissaire au développement européen Piebalgs a reçu le mercredi 2 avril 2014 le Premier ministre Navinchandra Ramgoolam dans les locaux de la Commission européenne.
Le Commissaire a qualifié d’exemplaire la coopération entre Maurice et l’Union européenne lors de cette rencontre ou des sujets de grande importance pour l’avenir de Maurice ont été discutés.
Abordant la question de l’abolition par l’Union européenne du quota de sucre interne qui sera effective à partir de 2017, le Premier ministre mauricien a fait un convaincant plaidoyer en faveur de mesures correctives pour les pays les plus touchés par cette décision européenne. L’abolition du quota aura de sérieuses répercussions sur le prix du sucre pour des pays comme Maurice, a souligné le Dr Ramgoolam.
Après les explications du Premier ministre mauricien sur l’impact négatif de l’abolition du quota, le Commissaire européen au Développement a pris l’engagement d’aider Maurice durant la période de transition et suivant une étude sur l’impact de cette mesure sur l’industrie cannière et sur l’économie du pays, l’Europe prendra des mesures correctives.
Le Dr Ramgoolam s’est aussi fait l’avocat des Petits Etats insulaires en développement (SIDS) en raison de leur vulnérabilité face au changement climatique. Le Premier ministre a expliqué que, comme dans le cas de Maurice, quel que soit le développement d’un pays ou son produit intérieur brut (PIB), les petits Etats insulaires restent hautement vulnérables. Il n’est pas question de pénaliser Maurice en raison de son niveau de développement, a insisté le Dr Ramgoolam.
Le Commissaire Piebalgs a promis tout le soutien de l’Union européenne aux SIDS surtout dans la perspective de la grande conférence qui se tiendra au Samoa sur le thème de la vulnérabilité des SIDS.
L’Union européenne a par ailleurs accepté de décaisser un reliquat de 4 millions d’euros relevant du Programme indicatif national (PIN) qui touche surtout au secteur de l’énergie. Il est question d’une utilisation soutenue de l’éthanol dans la production d’énergie.
Le Commissaire Piebalgs a fait part au Premier ministre de sa vive appréciation pour le rôle d’avant-plan que joue Maurice au plan international, en particulier dans la résolution de la crise malgache.
La rencontre entre le Premier ministre et le Commissaire Piebalgs s’est terminée sur le souhait que Maurice et la Commission européenne concluent dans les meilleurs délais un accord de partenariat économique complet.

Posted by on Apr 3 2014. Filed under Economie, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.