L’honneur en politique : de quels métaux sont faits nos hommes politiques?



La réflexion est des plus pertinentes cette semaine après le triste spectacle auquel s’est livré un ancien leader du PMSD, Maurice Allet ? Le personnage ne vaut même pas le coup qu’on y attarde mais son geste peut être incomprise par la jeune génération à l’effet que tout est possible en politique. Non malheureusement Maurice Allet n’est pas fait du même métal que Feu Jules Koening, Sir Gaëtan Duval ou encore Hervé Duval. Sa prise de position cette semaine laisse entrevoir à quel point les politiciens ont perdu le sens de l’honneur.
E. Julien

Coq de race ou poule mouillé…peu sont ceux qui se rappelleront qu’il a été leader du PMSD
Maurice Allet ne s’aligne pas sur la philosophie de Sir Gaëtan Duval. L’ex-président des bleus donne certainement du fil à retordre au sein de son parti. Après s’être soudainement volatilisé après le départ du PMSD du gouvernement, il a refait surface suite à un avis de recherche lancé par son leader, Xavier Duval sur Facebook. Voici le portrait de cet homme qui semble être désormais la risée de ses collègues bleus.

À l’avant-plan syndical dans les années 70 et politique dans les années 2000, Maurice Allet est connu pour avoir été très proche de feu Sir Gaëtan Duval mais restait dans l’ombre de celui-ci. Peu sont ceux qui se rappelleront qu’il a été leader du PMSD pendant environ 10 ans après le décès de Hervé Duval, qui avait lui-même pris les rênes du parti en 1996, à la mort de sir Gaëtan Duval.

D’ailleurs son règne n’a pas rendu service au PMSD qu’il a plutôt réduit à un pot de chagrin exigeant et n’obtenant qu’un seul ticket à chaque joute électorale en alliance avec l’ennemi juré le MMM. Jamais dans l’histoire des bleus, le PMSD a été réduit à autant de traitement ridicule, n’obtenant même pas un ministère. Comme leader, il se montre intransigeant révoquant entre autre Nounou Assy et le Dr Mamade Khodabaccus pour leurs prises de positions publiques. Après 2005, Maurice Allet se signale par ses positions et ses voltes-faces. Ses zig-zigs entre le gouvernement et le banc de l’Opposition est des plus dégoûtant.

En 2009, il accepte de céder sa place de leader du PMSD pour permettre aux bleus de se réunifier avec l’arrivé de Xavier Duval. Le père Grégoire était passé par là avec du Canard Laqué.

Maurice Allet passe donc au second plan comme président de ce parti. Sa débâcle dans la circonscription no 20 (Beau Bassin/Petite Rivière) en 2010 lui reste en travers de la gorge. Il n’est pas best-loser au contraire des anciens leaders bleus comme Sir Gaëtan Duval ou encore Hervé Duval. D’ailleurs comme politicien on le voit plus souvent aux courses hippiques qu’auprès de ses mandants.

Au PMSD, on note ses rares apparitions. En 2011, il a été nommé président de la Mauritius Ports Authority. Il s’est signalé lors de la fête faramineuse pour l’anniversaire de cette institution. Il s’est aussi accroché à ce poste même après avoir été accusé dans l’affaire Varma/Jeannot. Il n’a jamais voulu faire ses valises même s’il avait été forcé à le faire par le Bureau du Premier Ministre et le PMSD.

Blanchi dan cette affaire, il a retrouvé depuis son poste tout en remettant son allégeance aux bleus semble avoir pris un coup. Seul le temps de réflexion qu’il a demandé nous dira s’il peut se mettre dans la porte des grands dirigeants bleus, comme Sir Gaétan et Herve Duval. C’est-à-dire être capable de démissionner au lieu de jouir quand la situation l’exige.

Maurice Allet sort de son mutisme
Il démissionne de toutes les instances du PMSD. Face à la presse, il s’est expliqué sur les raisons de sa démarche. Selon lui, Xavier Duval et ses lieutenants mènent le PMSD vers le précipice. «Je ne peux cautionner la voie suicidaire que prend Xavier Duval. Je suis un vrai Bleu et je n’ai pas le droit de suivre ce corbillard», a-t-il affirmé. Selon lui, c’est à cause du seuil d’éligibilité de 10% que le leader du PMSD a claqué la porte. Mais il insiste que si le PMSD ne peut garantir ces 10% la faute revient a Xavier Duval et Mamade Khodabaccus. Il n’a pas mâché ses mots à l’égard du secrétaire générale des bleus. Selon lui, Xavier Duval a tout fait pour ‘bousiller’ les structures du PMSD. Maurice Allet reste donc Chairman à la Mauritius Ports Authority. Il a indiqué avoir parlé au Premier ministre et que ce dernier lui aurait assuré qu’il n’avait pas l’intention de le révoquer. Adhèrera t-il au Parti Travalliste ? Le principal concerné dit étudier la situation et affirme qu’il prendra une décision en temps et lieu. Il n’est pas le seul à ne pas vouloir quitter le gouvernement. D’autres le soutiennent, tels les nominés Norbert Froget, Om Roodurman et Nanda Kistnen.

Réactions dans le camp bleu
« C’est un bon débarras. Nous avons quitté le gouvernement sur un principe. Ceux qui n’ont pas de principe sont libres de partir. Nous restons fidèle aux engagements de Sir Gaetan Duval », s’est exulté le secrétaire générale du PMSD, le Dr Mamade Khodabaccus.

La politique de l’honneur
La moralisation de la politique et de l’ensemble des sphères dirigeantes de notre pays est l’essentiel de tout projet politique. Ainsi, l’aboutissement de ce projet politique, économique et social dépendra largement de ce redressement moral de tout ce pays qui a été, surtout ces derniers temps, géré sans l’Amour de la vérité et de l’honneur. Notre peuple qui est tombé dans le gouffre de la misère sait à quel point l’humanité détruite par l’injustice est si difficile à guérir.

Sans une politique de l’honneur, notre peuple aura de la peine à faire confiance et à donner son suffrage. Ainsi donc, la vie politique ne sera qu’une succession des fraudes électorales. Seul l’honneur rendra au peuple la confiance dans le choix de ses dirigeants. Une mondialisation qui voudrait être étrangère, voire hostile au projet de la politique de l’honneur nous mettrait tous en grave danger de mort ou de dissolution de l’espèce humaine.
Rappelons-nous ce mot de Simone WEIL, la philosophe selon lequel : « Dieu ne peut diviniser que ce que nous avons d’abord humanisé ». Abandonné des gouvernants, Dieu peut faire de ce peuple un instrument pour sa gloire.

« De Mendès France à Bérégovoy : L’honneur en politique »
D’emblée nous inviterons ceux qui ont des difficultés à nous suivre à s’inspirer du livre : « De Mendès France à Bérégovoy : L’honneur en politique » de Régis Paranque. Pierre Mendès France et Pierre Bérégovoy sont certes des grandes figures de la gauche républicaine, mais ils incarnent au plus haut degré l’honneur en politique. Bien qu’il n’ait dirigé que brièvement le gouvernement de la France, Mendès France représente pour une partie de la gauche en France, une importante figure morale.

Pour toute la classe politique française, il symbolise une conception exigeante de la politique, lui, le militant inlassable de l’idée républicaine. Figure marquante de la gauche socialiste, Pierre Bérégovoy connaîtra un destin tragique. Dans un récit particulièrement vivant qui fourmille d’anecdotes, Régis Paranque s’attache à montrer qu’il existe, chez certains représentants, une conception particulièrement exigeante de la politique.

La préface du livre, signée François Hollande, vise à montrer que la politique s’écrit au quotidien, mais que cette écriture s’appuie sur un socle de convictions tournées vers la défense des valeurs humaines. Pour Régis Paranque, Mendès France et Bérégovoy incarnent une haute idée de l’action politique, qui est de servir la France et les Français.

Hors-texte

Vassant Bunwaree : « Dans l’éventualité d’une alliance MMM/PTr, je refuse d’être candidat auprès des corrompus »
Telle est la déclaration du ministre des Finances, le Dr Vasant Bunwaree concernant les tractations politiques actuelles. Interrogé s’il approuve une telle alliance, il a dit que les éventuels candidats du coté des mauves doivent avant tout satisfaire les critères d’intégrité. Si ce n’est pas le cas, il ne sera pas candidat après avoir réclamer une enquête sur l’affaire France Telecom.

Posted by on Jun 17 2014. Filed under En Direct, Featured, Opinion, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.