Namibie: Cet homme que j’appelle ‘Surhomme’



Par Jethro Kwenani

Windhoek: Mon père a perdu le sien à l’âge tendre de 12 ans et c’est feu ma grand-mère qui l’a élevé, de même que ses frères. Etant l’aîné, il a subi énormément de pressions mais il est parvenu à relever le défi. Après ses heures de classe, il travaillait pour contribuer aux dépenses familiales et permettre à ses frères et sœurs d’être scolarisés. Lorsque je fais un retour en arrière et que je pense à mes 12 ans, je ne peux pas m’imaginer faisant des choses aussi remarquables. C’est une des raisons pour lesquelles je l’appelle Surhomme.

Il n’a eu personne pour lui montrer toutes les ficelles de la vie ou pour ôter les fardeaux prématurés de ses épaules. Et pourtant, lui et ma mère ont élevé cinq brillants enfants. Les histoires qu’il nous contait avant que nous nous endormions le soir étaient de vrais voyages mythiques, comiques et émotionnels. Je reste persuadé qu’il demeure le meilleur conteur que j’ai connu. Son amour de la musique a déteint sur nous tous. Je n’oublierai jamais l’image de lui dansant sur son disque préféré des Soul Brothers. Jusqu’à présent, je monte le volume à chaque fois que j’entends ses chansons favorites.

Alors que je pense aux souvenirs merveilleux que j’ai partagés avec mon père durant des années, cela m’encourage à regarder l’avenir et à penser à toutes les décisions dures qu’il me faudra prendre. Un jour, j’élèverai ma propre famille et j’espère le faire avec la sagesse et le courage qu’il a instillés en moi et mes frères. Mon père m’a également aidé à être à la hauteur de mon prénom Jethro qui signifie ‘s’efforcer et réussir’. Je veux marcher dans les traces de mon Surhomme.

Je pense à tous ces trajets en voiture à l’issue des réunions scolaires avec les parents d’élèves quand ma mère et mon père m’encourageaient à trouver un juste équilibre entre le sport et les devoirs d’école. « Reste concentré sur tes études », disaient-ils. C’est après l’obtention de mon certificat de fin de cycle que j’ai réalisé à quel point cet encouragement avait compté dans ma vie. Et même maintenant alors que je suis à l’université, les « bien joué fiston », me rendent humble. Quand j’étudiais en Europe, il téléphonait chaque dimanche pour s’assurer que j’étudiais et que j’étais bien au chaud et en toute sécurité.

J’ai éclaté en sanglots lorsqu’on lui a diagnostiqué un cancer de la prostate. Je n’arrêtais pas de me poser les mêmes questions encore et encore : « Que puis-je faire ? Que se passé-t-il? Pourquoi les médecins ne font pas davantage pour lui? Il est censé guérir car il est mon Surhomme!” Et il a en effet gagné la bataille sur son cancer.

La vie de mon père est une inspiration pour moi et pour toute personne ayant besoin ou désirant atteindre l’impossible. Même quand il n’avait pas grand chose à donner, il a donné ce qu’il avait à tous. C’est la personne la plus généreuse et humble que je connaisse et qui est constamment là pour aider autrui. Bien que le transport public soit erratique dans le village où il s’est retiré, il assiste à chaque enterrement et prête main forte à toute personne ayant besoin d’aide et le fait toujours avec le sourire, quelque soit l’heure où on le sollicite.

Grâce à lui, j’ai mûri et à 22 ans, je suis capable de me tenir debout sur mes deux pieds. Bien que je peux le contacter par un simple coup de fil, il me manque vraiment car il y a encore trop de choses que je voudrais vivre avec lui, que ce soit le voir taper dans la balle avec ses petits enfants ou avoir des discussions à trois, lui, ma copine et moi.

Quelque soit l’âge que j’aurais, je sais que mon père restera toujours mon Surhomme. Il n’y a aucune garantie dans la vie et il pourrait ne plus être là lorsque ses petits enfants verront le jour. Mais je leur raconterai son histoire et son héritage perdurera. J’espère à mon tour devenir un jour ce père que mes enfants appelleront Surhomme.

Jethro Kwenani est étudiant à la Polytechnique de Namibie. Cet hommage aux pères exceptionnels fait partie d’une série spéciale propre au service d’information de GL qui apporte des perspectives nouvelles à l’actualité quotidienne.

Posted by on Jul 5 2014. Filed under Monde. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.