Le bureau du Premier ministre dément les allégations de l’Express au sujet de l’homme d’affaires Rakesh Gooljaury…



Dans un communiqué émis hier après-midi, le PMO déplore que l’information publié par ce quotidien n’a qu’une visée politique et partisane… Suivant l’émission d’une alerte internationale après la mort d’un dirigeant du mouvement somalien Al-Shabaab et en raison de l’anniversaire des attaques terroristes du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, les autorités policières de Maurice ont agi de concert avec toutes les institutions concernées afin de rehausser l’état de vigilance et de sécurité au port et à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam.

Dans ce communiqué, le Bureau du Premier ministre précise que depuis le 8 septembre, il a été décidé de soumettre les passagers passant par le port et l’aéroport à des fouilles systématiques. Ces fouilles au port et à l’aéroport sont menées de façon professionnelle et non-discrimination. Elles seront maintenues pour quelques jours encore et cela en coordination avec des autorités internationales.

Le Bureau du Premier ministre tient à condamner vivement la tentative du journal l’Express de se livrer à un exercice de désinformation à propos de ces fouilles et de leur donner une dimension politique, avec des allégations et des insinuations viles et gratuites contre le gouvernement et son chef. Il est fort regrettable qu’au lieu de soutenir l’action énergique des autorités sur une question de sécurité nationale et internationale, le journal ait fait preuve de mauvaise foi à des fins politique et partisane. Le Bureau du Premier ministre est en consultations avec les autorités concernées en vue de prendre les mesures qui s’imposent.

Pour rappel les Casernes Centrales ont rappelé hier…que contrairement aux allégations de l’Express, l’homme d’affaires Rakesh Gooljaury n’a pas été l’unique passager ciblé par cet exercice. Il était l’un des nombreuses personnalités en vue à avoir subi ce contrôle. les Casernes Centrales déplore que le quotidien ait mentionné les ordres pour le fouiller à l’aéroport venait d’en haut. Rien de plus faux ainsi que la tentative d’imputez des motifs au Premier ministre. Les Casernes Centrales déplorent que les faits aient été présentés d’une manière à discréditer la force policière ou encore à mettre en péril notre sécurité intérieure…

Posted by on Sep 12 2014. Filed under Actualités, Economie, En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.