AFFAIRE RUHUMATALLY : L’accusé ne s’était jamais plaint de la tournure des auditions, selon un Court officer



Le procès intenté à Jiawed Ruhumatally, poursuivi pour l’assassinat de Gérald Lagesse lors du braquage de la MCB en février 2005, a été appelé hier devant le juge Prithiviraj Fekna, qui préside ce procès en Cour d’assises. Les débats sur la motion d’arrêt des procédures logée par la défense se poursuivent avec l’audition du Court Officer Peertaub.

L’avocat de Jiawed Ruhumatally, Me Zahreedin Jaunbaccus, avait logé une motion demandant l’arrêt des procédures contre son client. Il avait soutenu que les procès-verbaux de l’enquête préliminaire dans cette affaire étaient irrecevables vu que quelques témoins avaient déposé en anglais, une langue que ne maîtriserait pas son client.

Lors de la comparution aux Assises de Jiawed Ruhumatally hier, le Court Officer Peertaub a été interrogé par Me Audrey Stephen-Sungeelee, représentant le ministère public, sur la tournure des auditions dans l’enquête préliminaire instituée en cour de district de Port-Louis. La poursuite a interrogé le témoin sur les différents sittings qui ont lieu lors de l’enquête préliminaire. Le Court Officer a souligné que l’accusé n’avait à aucun moment objecté quant à la poursuite de l’enquête préliminaire, même quand son avocat était absent. L’accusé, ajoute le témoin, ne s’était jamais plaint de la tournure de l’enquête préliminaire en l’absence de son avocat. Il a confirmé, selon les documents produits en Cour, que les procédures se faisaient en kreol afin de ne pas porter préjudice à l’accusé. Confronté au fait qu’il ne prenait pas note de la langue utilisée par les témoins dans les procès-verbaux de la cour, le Court officer a répondu qu’en principe il ne le mentionnait pas mais la Magistrate’s note le mentionnait et la magistrate informait la cour de la langue qui serait utilisée avant qu’un témoin ne dépose.
Les travaux se poursuivront avec l’audition d’un autre Court Officer.
Rappelons que Jiawed Ruhumatally est accusé d’avoir participé à l’assassinat de Gérald Lagesse, ancien Customer Care Supervisor de la Mauritius Commercial Bank (MCB), lors du braquage du Main Vault de la banque à Port-Louis le 11 février 2005. Lors du procès intenté à Steve Monvoisin et à Laval Sambacaille, qui avaient plaidé coupables d’avoir participé au meurtre, le Dr Suresh Kumar Gungadin, médecin légiste qui avait autopsié le corps de Gérald Lagesse en février 2005, a été appelé à la barre des témoins. Il a expliqué que Gérald Lagesse avait reçu des coups sur tout le corps, causant même une fracture de son os nasal. Sa mort est due à une asphyxie due à son bâillonnement. Le responsable du département médico-légal de la police a précisé que la victime s’était étouffée avec les morceaux de papier introduits dans sa bouche pendant le braquage du Main Vault. Son visage avait également été scotché à l’aide de ruban adhésif.

Posted by on Sep 17 2014. Filed under Faits Divers, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.