Commission d’enquête sur les courses hippiques : Les séances se tiendront à huis clos



Les trois commissaires britanniques, Richard Nicholas Parry, ex-CEO de Premier League et de Liverpool FC, président et ses deux assesseurs, Dennis George Gunn et John Paul Scotney, ont prêté serment devant le président, Kailash Purryag. Le coup d’envoi des auditions au troisième étage de Moorgate House prévu pour novembre avec les recommandations adoptées pour la saison hippique 2015.

Les trois commissaires de la Commission of Inquiry on Horse Racing, en l’occurrence Richard Nicholas Parry, qui assumera la présidence avec comme assesseurs Dennis George Gunn et John Paul Scotney, ont prêté serment devant le président de la république, Kailash Purrayag, à la Sate House hier. Le secrétariat de cette commission d’enquête sera assuré par Motichand Seebah du Prime Minister’s Office.
Les premières auditions de cette commission d’enquête, dont l’objectif déclaré est de « nettoyer les écuries d’Augias » et rétablir la crédibilité et l’intégrité dans l’organisation des courses hippiques, sont prévues pour le mois de novembre, soit presque au même moment que la fin de la prochaine campagne électorale. Les auditions se dérouleront à huis clos (In camera) au troisième étage de Moorgate House à Port-Louis en vue de permettre à la commission d’abattre un travail en profondeur en ayant accès à un maximum de témoignages « from all walks of life ». Ainsi, le secrétariat de la commission d’enquête, qui fonctionne à plein régime déjà, a fixé la date du 31 octobre comme la date limite pour se faire enregistrer en vue de se faire entendre par la commission subséquemment. Toutefois, les parties concernées devront communiquer au préalable un Brief sur la teneur des dépositions ou encore des témoignages. Le secrétaire de la commission d’enquête est joignable en principe sur le 2013613 même si ce matin Le Mauricien a essayé en vain d’entre en contact avec le principal concerné. Des communications peuvent également lui être transmises sur l’adresse mseebah@mail.giv.mu
Dans les milieux autorisés à l’hôtel du gouvernement, l’on met en exergue le Track record des trois commissaires britanniques, qui ont déjà collaboré à des enquêtes diligentées par le Serious Fraud Office en guise de préambule de la mise sur pied d’un Serious Fraud Office au-dessus de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC).

Le président de la commission d’enquête, Richard Nicholas Parry, 59 ans, est expert-comptable de profession. Avec une longue expérience dans le monde sportif, il a a assumé les fonctions de directeur de la Sports Aid Foundation de 1991 à 1993. Le premier assesseur, Denis Georges Gunn, est le directeur de la British Horse Racing Authority Limited depuis 2007. John Paul Scotney est directeur de la compagnie Sports Integrity Services Limited depuis 2012. Il a une longue expérience dans la lutte contre la fraude et les courses truquées car il a déjà exercé en tant que British Horseracing Fraud Officer.

Avant de prêter serment devant le président de la République hier, les trois commissaires, qui sont à Maurice depuis bientôt une semaine, ont déjà eu l’occasion d’effectuer un état des lieux du monde hippique et ont également établi des premiers contacts sur le terrain. Mais aucune des sources approchées n’a été en mesure de confirmer si le président de la commission d’enquête et ses deux assesseurs étaient incognito au Champ-de-Mars pour la dernière journée des courses le week-end dernier.
Le programme de travail envisagé laisse voir que les recommandations de la commission d’enquête, qui pourraient être soumises au nouveau gouvernement au début de l’année prochaine, pourraient être appliquées dès la saison hippique 2015.

Rappelons que les principales attributions de la commission d’enquête sont de revoir :

– l’organisation, la gestion et l’administration des courses de chevaux à Maurice ;

– les procédures relatives à l’octroi des licences aux écuries, aux Nominators, aux entraîneurs et aux Freelancers de même que l’enregistrement des propriétaires de chevaux alignés lors des épreuves au Champ-de-Mars ;

– les procédures en place pour le recrutement des jockeys, particulièrement les étrangers ;

– les formules pour l’acquisition des coursiers et les sources de financement de ces opérations ;

– les mesures techniques, de contrôle vétérinaire, de sécurité et autres mises en place en vue de s’assurer qu’il n’y ait pas de Tampering avec les chevaux engagés dans des épreuves au programme ;

– la série d’incidents enregistrés lors des courses au Champ-de-Mars, dont des performances suspectes de certains chevaux et jockeys ;

– le rôle exact et les responsabilités du Chief Stipendiary Steward et les actions recommandées par ce dernier depuis sa nomination à Maurice ;

– les réglements en vigueur au Champ-de-Mars dans l’optique de s’assurer qu’ils sont appliqués de manière non discriminatoire, en toute objectivité et sans parti pris dans un esprit de transparence totale et compatible aux normes en vigueur sur le plan international ;

– les opérations de paris aux courses de chevaux par les bookmakers, les opérateurs de Tote, dont les online systems and off-course betting ;

– de mauvaises pratiques financières, dont les paris illégaux, des possibilités de blanchiment de fonds avec la « machine à laver » des paris sur les chevaux ;

– des éventuels conflits d’intérêts de ceux qui sont engagés dans les courses de chevaux à Maurice ;

– tous les aspects de l’organisation des courses à Maurice, y compris la mise sur pied d’une « Mauritius Turf Authority to oversee the overall organisation, management and administration of horse racing in Mauritius ».

Posted by on Sep 26 2014. Filed under Economie, En Direct, Featured, Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.