Liverpool-Everton – Ecarté des Reds, Sakho a bien quitté Anfield contrarié… avant de s’excuser



Mamadou Sakho a quitté Anfield, samedi, avant le derby face à Everton (1-1) en raison de sa mise à l’écart du groupe par Brendan Rodgers. Le joueur s’est excusé, Liverpool n’a pris aucune sanction mais il est peu probable que le joueur fasse rapidement son retour dans le groupe. A quatre jours de l’annonce de la liste de Didier Deschamps.

Samedi après-midi, Mamadou Sakho n’a pas assisté à l’égalisation aussi soudaine que splendide de Philipp Jagielka en toute fin de match pour Everton contre Liverpool. Pas plus qu’au coup franc de Steven Gerrard après l’heure de jeu d’ailleurs. Non, le Français était déjà reparti d’Anfield, attristé et agacé de sa mise à l’écart du groupe des Reds. Il faut dire qu’après plusieurs titularisations en championnat, contre Tottenham (3-0) et Aston Villa (défaite 1-0), une entrée en jeu forcée à cause de la blessure de Manquillo le week-end dernier à West Ham (défaite 3-1), en League Cup face à Middlesbrough (2-2, 14 t.a.b. à 13) et une titularisation en Ligue des champions contre Ludogorets (2-1), le défenseur international ne pensait pas être écarté si soudainement. Mais force est de constater que son coach Brendan Rodgers lui préfère la paire Lovren-Skrtel.

A l’heure actuelle, Liverpool n’a pris aucune sanction à l’encontre du défenseur français âgé de 24 ans. Après la rencontre, Rodgers n’était d’ailleurs pas au courant du départ de Sakho. Outre-Manche, l’annonce de son départ est passée inaperçue. Tout juste la BBC a évoqué les excuses adressées par l’intéressé “auprès du Club, des supporters ainsi que tous ceux qui ont pu se sentie offensés par mon départ du stade”, ajoutant qu’il a “conscience que ça a été un mauvais choix”.

La trêve internationale arrive à point nommé, ou pas

Brendan Rodgers, lui, s’est fendu d’un simple commentaire après le nul contre Everton : “Il ne faisait pas partie des dix-huit joueurs”. Mais Sakho n’a pas choisi le moment le plus opportun pour s’absenter, le jour du derby historique de la Mersey, et à quatre jours de l’annonce de la liste de Didier Deschamps pour les rencontres contre le Portugal et l’Arménie. Le sélectionneur national apprécie le fait d’aligner Sakho et Varane en charnière centrale mais pourrait revoir ses plans si la situation de l’ancien Parisien venait à ne pas s’améliorer.

La décision de ne pas inclure Sakho dans le groupe de Liverpool, quoique cruelle, peut sembler logique, même si le Français n’est pas la cause de tous les maux des Reds. En quittant le Paris-SG pour les bords de la Mersey, Mamadou Sakho aspirait à davantage de temps de jeu. Sauf qu’il n’est pas irréprochable, encore moins indispensable. Sa mauvaise relance qui amène le troisième but de West Ham le week-end dernier (défaite 3-1) n’est que l’illustration de ses errements. Tâche à lui désormais de retrouver sa place, peut-être grâce à l’enchaînement des matches, contre Bâle en C1 mercredi, puis West Bromwich Albion en championnat samedi prochain. Mais pas sûr que son entraîneur lui fasse de nouveau confiance.

Posted by on Sep 29 2014. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.