Dîner annuel de la MCCI: une croissance de 5,7 % visée en 2016



5,7 %. C’est le taux de croissance visé par le gouvernement pour 2016, a annoncé Vishnu Lutchmeenaraidoo vendredi, lors du dîner annuel de la Chambre de commerce et d’industrie de Maurice (MCCI), à L’Aventure du Sucre. Face aux opérateurs économiques, le ministre des Finances s’est dit convaincu que le pays est capable d’atteindre cet objectif, et même plus.

Avec l’actuel taux de croissance qui tourne autour de 3 %, il est pratiquement impossible de relever les défis qui se profilent à l’horizon, a fait valoir le Grand argentier. Toutefois, pour dépasser les 5%, il faudrait que tout le monde y travaille, a-t-il avancé. Pour l’atteindre, il faudra créer les conditions nécessaires à une relance de l’investissement.

Vishnu Lutchmeenaraidoo a aussi mis l’accent sur la paix sociale, condition sine qua non pour créer la confiance dans le pays. Il considère que depuis l’installation du nouveau gouvernement, il y a deux mois et demi, la sérénité règne dans le pays. Ce feel-good factor a été rendu possible grâce à la hausse de la pension de vieillesse à Rs 5 000 et l’augmentation salariale de Rs 600 across the board.

Ecart entre riches et pauvres

Ces deux mesures ont été prises surtout parce que les nouveaux gouvernants ont découvert avec stupéfaction, à leur arrivée au pouvoir, l’écart grandissant entre les pauvres et les nantis. C’est pour cette raison que Vishnu Lutchmeenaraidoo a demandé à ces derniers de faire preuve d’esprit de partage. «Nous sommes dans le même bateau», a-t-il lancé aux opérateurs.

Pour sa part, le président de la CCI, Sébastien Mamet, a accueilli favorablement les mesures initiées par le nouveau gouvernement en faveur des Petites et moyennes entreprises (PME). Il comprend l’importance de ce secteur pour le développement économique et social du pays, car plus de la moitié des membres de la CCI sont des PME.

Sébastien Mamet a fait ressortir que les PME contribuent à hauteur de 40 % au produit intérieur brut (PIB). De ce fait, toutes les mesures qui les rendent plus efficientes bénéficient au pays dans son ensemble. Autant le pays a besoin de ces entreprises, autant ces dernières ont besoin du pays pour la dynamique, a-t-il souligné.

Posted by on Mar 9 2015. Filed under Actualités, Economie, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.