United, tout feu, tout flamme



En giflant Tottenham sur le score de 3-0, Manchester United envoie un message fort à ses concurrents. Auteurs d’une première mi-temps très solide, les hommes de Louis van Gaal trust reviennent à deux points de Manchester City.

Déjà petit, Wayne Rooney venait squater la salle de boxe de son oncle Rickie. Le 22 février dernier, Shrek remet ça et enfile les gants contre son pote de Sunderland, Phil Bardsley. Contre le défenseur des Potters, le numéro 10 de United se fait allonger dans sa cuisine. La vidéo fait le tour du monde, et sa réputation de puncher en prend un sale coup. Il a donc décidé de se trouver une nouvelle victime. Cette nouvelle victime, ce sera Tottenham. En inscrivant le troisième but lors de la démonstration des Red Devils face aux Spurs cette après-midi, Wazza dégaine une célébration qui met tout le monde d’accord : quelques crochets dans le vent, puis un saut de l’ange sur la pelouse d’Old Trafford avant que ses coéquipiers ne le rejoignent. Le capitaine des Diables rouges le sait, il vient de mettre K.O toute l’équipe de Tottenham. Et cela, en une mi-temps.
Tottenham se noie sous les vagues rouges

Pour cette rencontre décisive face aux Spurs, Louis van Gaal décide d’aligner une fois de plus Marouane Fellaini en position de numéro 10, juste derrière Wayne Rooney, seul en pointe. Ce choix s’avère très rapidement efficace, puisque le Belge ouvre le score dès la 10e minute de jeu. Sur une magnifique ouverture de Carrick, l’ancien d’Everton trompe tranquillement Hugo Lloris d’une frappe croisée. Carrick va d’ailleurs encore faire des siennes quelques minutes plus tard. Après un mauvais dégagement de Chadli, l’Anglais de 33 ans trompe Lloris de la tête pour le 2-0. Les hommes de Pochettino ne sont vraiment pas dans leur match, et à Old Trafford, ce sont bien les locaux qui dominent le sujet. Rarement les Lillywhites ont été aussi amorphes cette saison, c’est la raison pour laquelle l’entraîneur argentin décide dès la demi-heure de jeu de lancer Moussa Dembele, un autre Belge, pour pouvoir faire réagir ses joueurs. Pourtant, les Red Devils vont passer la troisième grâce à leur capitaine. Après une énième erreur défensive de Tottenham, Wazza récupère le ballon, résiste à deux défenseurs, place un petit pont et s’en va ajuster Hugo Lloris (33e). On joue la demi-heure de jeu et, quelque part, le match est déjà terminé.
United gère tranquillement

Le discours de Pochettino a quand même le mérite de secouer ses joueurs. Plus concernés qu’en première période, les Spurs mettent le pied sur le ballon sans pour autant se montrer très dangereux. Pour l’instant, le seul petit frisson de cette seconde période est l’entrée d’Erik Lamela à la place de Ryan Mason. Perdu pour perdu, le technicien argentin de Tottenham veut quand même essayer de déstabiliser cette équipe de United très compacte depuis le début de la rencontre. La rencontre baisse en intensité, Manchester domine tranquillement le match en laissant les Londoniens jouer à la baballe. On ne voit d’ailleurs pas comment ces derniers pourraient venir troubler la sieste de David de Gea confortablement installé dans sa surface. Tranquille, LvG se permet même de faire entrer Andreas Perreira à 10 minutes de la fin. Radamel Falcao aura le droit de faire son petit footing sur la pelouse d’Old Trafford en remplaçant Marouane Fellaini, l’un des meilleurs joueurs cet après-midi. Monsieur Clattenburg siffle la fin de la rencontre. Un succès net qui permet à United de consolider sa quatrième place, et surtout de revenir à deux points de Manchester City, deuxième. Tiens, il n’y aurait pas un derby dans moins d’un mois ?

Posted by on Mar 16 2015. Filed under Featured, Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.