Affaire DPP- ICAC-La Police: « Il est impératif que Me. Satyajit Boolell donne sa version… »



Une déclaration de Pravind Jugnauth qui animait sa première conférence de presse après son retour d’Angleterre. Il a dénoncé un système mafieux qui s’est installé sous le régime de Navin Ramgoolam. Un système qu’il a qualifié de tentaculaire. C’est selon Pravind Jugnauth, un petit groupe de personne qui sème la terreur dans le pays.

Le leader du MSM rappelle que sous l’ère Ramgoolam que la répression existait. Il se demande ce que faisait le Bar Council à cette époque.«Où était le Bar Council quand la police m’a arrêté ?», a-t-il lancé lors de la conférence de presse du Mouvement socialiste mauricien (MSM) samedi 1er août.

S’exprimant longuement sur cette affaire où le DPP, Me Satyajit Boolell, a failli être arrêté, Pravind Jugnauth a rappelé qu’il a lui-même été arrêté le 26 décembre 2012, dans le cadre de l’affaire de pédophilie alléguée au MITD, avant d’être relâché. Son avocat, Me Roshi Bhadain avait subi le même sort, a-t-il souligné.

Pravind Jugnauth a aussi déclaré que le DPP se devait de faire face à la justice. Il explique que l’ancien Premier ministre se rend régulièrement aux Casernes centrales et que l’ancien président de la République s’y est rendu aussi, «pourquoi pas le Directeur des poursuites publiques ?, a-t-il demandé. Mo pa compren kifer li pa le donn statement.»
Pas de «crise institutionnelle»

L’ancien ministre des TIC a, par ailleurs, avancé qu’il n’y a pas de «climat de terreur» dans le pays, et encore moins de «crise institutionnelle». Selon lui, ce n’est qu’un «petit groupe de professionnels» qui veut faire croire que tel est le cas parce que le gouvernement mène sa campagne de nettoyage. «Ce n’est pas la population qui vit dans la peur mais ceux qui ont commis des crimes sur le dos du peuple.»

Pravind Jugnauth a expliqué que le DPP devra obligatoirement donner sa version des faits.

Affaire Medpoint:

Pravind Jugnauth a retenu les services de Me. Claire Montgomery. En effet, le leader du MSM fera appel de la sentence qui lui a été infligée dans l’Affaire Medpoint à travers, Me. Montgomery de Matrix Chambers. Alors qu’il parlait de ce choix, il devait expliquer également pourquoi il a demandé à Me. Antoine Domingue de se retirer comme son avocat.

Posted by on Aug 2 2015. Filed under Actualités, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.