CRYSTAL PALACE/ARSENAL (1-2)…Arsenal lance sa saison !



Malgré quelques frayeurs sur la pelouse de Crystal Palace, Arsenal a tenu bon et a su s’imposer, 2-1, face à de valeureux Eagles.

Il est l’une des plus grosses interrogations du côté d’Arsenal. Celui dont on ne sait pas trop quoi penser. Critiqué par Thierry Henry en fin de saison dernière, parfois mis en doute par ses propres supporters, pas totalement convaincant aux yeux de ses dirigeants qui ont essayé tout l’été de s’offrir Karim Benzema ; bref, c’est peu dire qu’Olivier Giroud a des choses à prouver. Et pas de temps à perdre. Sur la pelouse de Crystal Palace, Giroud a envoyé un message à tous ses détracteurs. De la meilleure des manières. La réponse du terrain, comme on dit. En claquant une reprise de volée acrobatique pour tromper Alex McCarthy et mettre les siens sur la voie de la victoire, en ce dimanche ensoleillé, l’ancien Montpelliérain a donc ouvert, en fanfare, son compteur but de la saison. Nul doute qu’il en faudra d’autres pour répondre aux attentes, mais c’est tout de même un très beau début.
LE geste de Giroud

En pénétrant sur la pelouse de Shelhurst Park, ce dimanche après-midi, les Gunners le savent, ils n’ont déjà plus le droit à l’erreur après leur défaite de la semaine passée, face à West Ham. Voilà sans doute pourquoi les hommes d’Arsène Wenger entament cette rencontre pied au plancher, comme pour boucler l’affaire au plus vite. Olivier Giroud est le premier à se mettre en évidence, mais la reprise du Français est parfaitement contrée par un tacle salvateur de Dann (5e). Les Canonniers continuent de presser très haut des Eagles acculés dans leur partie de terrain, et ne semblent pas particulièrement chauds à l’idée de partager le ballon.

La domination s’intensifie et Arsenal finit par trouver la faille grâce à une splendide reprise acrobatique d’Olivier Giroud (16e). Loin de se satisfaire de ce court avantage, Arsenal continue d’imposer son jeu et Alexis n’est pas loin de doubler la mise, mais la frappe du Chilien est bien repoussée par McCarthy (23e). Crystal Palace encaisse quelques secousses, tient le choc et parvient même à créer la surprise grâce à une belle frappe croisée de Ward (28e) qui vient terminer sa course dans le petit filet de Petr Čech. Et contre toute attente, voilà donc les boys de Wenger obligés de tout recommencer.

Une histoire de CSC

Contrairement à la première période, le début de ce second acte est à l’avantage des Eagles qui semblent faire moins de complexes et se projettent rapidement dans la partie de terrain adverse. Ce début canon est même tout proche de payer, mais la belle frappe de Wickham vient heurter le poteau d’un Petr Čech qui n’avait pas eu le temps d’esquisser le moindre geste (48e).

Après cinq bonnes minutes à boire la tasse, Arsenal se reprend et parvient à remettre le pied sur le ballon. Les Canonniers passent immédiatement la seconde, et Alexis, à la réception d’un centre de Bellerin, parvient à claquer un bon de coup casque qui oblige le capitaine de Palace, Damien Delaney, à dévier le ballon dans ses propres filets (55e). Dans la foulée du but d’Arsenal, les locaux tentent de revenir dans la partie, mais Petr Čech veille au grain sur une frappe de Puncheon (57e). Les Gunners gèrent très bien cette fin de match, Ramsey étant même à quelques centimètres de creuser l’écart (68e), et malgré quelques frayeurs en fin de match, les coéquipiers de Lolo Koscielny peuvent exulter : ils viennent de lancer leur saison.

Posted by on Aug 16 2015. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.