Sécurité routière: 25 Speed Cameras déjà activées



Sur les quelque 54 speed cameras, 25 ont été rallumées sur l’autoroute, ce dimanche 6 septembre. Mais aucune précision n’a été donnée concernant les endroits dans lesquels les caméras sont opérationnelles à partir d’aujourd’hui. «Nous ne voulons pas que les membres du public sachent dans quelle région les caméras seront activées, confie une source à la Traffic Management and Road Safety Unit. «Ils doivent être prudents car ils pourront être flashés n’importe où.»

29 autres speed cameras seront, elles, opérationnelles à partir du dimanche 20 septembre, a expliqué le responsable de la Traffic Branch, Rashid Ally Beekun, lors d’un point de presse le vendredi 4 septembre.

Pour rappel, la législation prévoit, entre autres, l’imposition d’une amende de:
a) Rs 1 000 pour un excès de vitesse inférieur à 15 km/h de la limite autorisée.
b) Rs 1 500 pour un excès de vitesse supérieur à 15 km/h mais inférieur à 25 km/h.
c) Rs 2 500 pour tout excès de vitesse supérieur à 25 km/h.

Au cours du point de presse de vendredi, le DCP Beekun a expliqué que toutes les mesures nécessaires — soit la présence de panneaux de signalisation à 600 m, 300 m et 200 m, et des lignes blanches tracées à 300m, 200 m et 100 m de la zone de limite de vitesse, avertissant les conducteurs de la présence de speed cameras — ont été entreprises afin que le nouveau système ne soit pas qualifié de «piège répressif» comme cela avait été le cas précédemment. «Nous avons aussi fait peindre les speed cameras en jaune pour que les conducteurs ne puissent pas les rater; donc, toute personne ne respectant pas le Code de la route méritera sa sanction», a-t-il souligné tout en précisant qu’en dépit de la réactivation des speed cameras les radars mobiles continueront d’opérer par les officiers déployés à des endroits stratégiques sur le terrain.

De plus, la nouvelle unité de la Traffic Branch, la Traffic Enforcement Squad, constituée de 40 hommes et femmes motards formés par la Gendarmerie de La Réunion, entre autres, circulera sur nos routes pour veiller à ce que les codes de la route soient respectés. D’autre part, les Casernes centrales comptent s’engager dans une vaste campagne de communication afin que la communauté des automobilistes soit informée des offenses pouvant les pénaliser. En effet, il a été annoncé qu’un SMS en langue créole, dans lequel seront listées les 11 infractions routières de la First Schedule du Road Traffic (Amendment) Act de 2015 sera envoyé à tous les utilisateurs de téléphones portables.

Posted by on Sep 6 2015. Filed under Actualités, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.