DÉPOSSESSION DES TERRES : Preuves suffisantes pour 42 cas



Répondant à deux questions du député Joe Lesjongard, mardi matin, à l’Assemblée nationale, le Premier ministre par intérim, Xavier-Luc Duval, a indiqué que dans 42 cas, il y a des preuves suffisantes de dépossession des terres. Il devait par ailleurs réfuter une interpellation du même député où celui-ci disait qu’on « a perdu assez de temps » en ce qui concerne ce dossier. Le PM par intérim a rétorqué : « on n’a pas perdu du temps du tout. Le comité a eu à se pencher sur de nombreux cas » dont certains, selon lui, remontent à plus d’une centaine d’années.

Xavier-Luc Duval a indiqué que dans nombre de cas allégués de dépossession des terres, les faits remontent à plus de cent ans. Il devait faire comprendre que de ce fait, « les choses sont complexes » et que le gouvernement fait des efforts pour mettre à la disposition des personnes concernées des conseils légaux gratuitement. Dans une question supplémentaire, Joe Lesjongard a estimé que « l’on a perdu beaucoup de temps, que les gens ont eu beaucoup d’attentes ». Il a ainsi demandé au PM par intérim quelle garantie on avait que pour ces 42 cas, les choses avanceraient vraiment. Ce à quoi XLD a répondu qu’il y a plus de 200 cas que le comité devait étudier et que « nous n’avons pas perdu du temps du tout. Le 7 août dernier, le rapport a été envoyé au Solicitor General ».

Répondant à une autre question du député mauve, Ameer Meea, au sujet des avocats du privé dont les services ont été retenus par la Police depuis janvier 2015, XLD devait indiquer que la Police a fait appel à des hommes de loi seulement en une occasion. Par ailleurs, dit-il, la Police a l’habitude de retenir les services des state counsels pour des avis légaux et pour représenter le Commissaire de Police dans des procès en Cour. Il a ajouté que les services de S.K.T et de P.C ont été retenus sur la base de leurs expériences. Aucun frais n’a été payé à ce jour.

Le whip de l’Opposition, Rajesh Bhagwan devait demander au PM par intérim d’initier une enquête sur les avocats susmentionnés pour voir « si eux-mêmes n’ont pas des bad police records ». Le député du MMM Reza Uteem a, pour sa part, demandé si l’avocat P.C. « n’avait pas un police case qui a été effacé par la suite avec l’arrivée de ce gouvernement ». Xavier-Luc Duval a répondu qu’il n’en est pas au courant.

S’agissant d’une autre question émanant du député Raffick Sorefan quant à un éventuel déménagement de la SMF à Vacoas/Phoenix pour d’autres développements, Xavier-Luc Duval a indiqué que rien de tel n’est à présent envisagé. Toutefois, des 180 SMF quarters, selon lui, 39 qui sont sis à Abercromby, Vacoas, sont vacants et en très mauvais état. Le ministère des Infrastructures publiques a recommandé ainsi que ces branches soient rasées. Les terrains où se trouvent ces 39 quarters de la SMF seront utilisés pour recevoir une piscine, un gymnase moderne et autres facilités pour la Police. Des dispositions ont déjà été prises pour cet item dans le Public Sector Investment Programme 2015-2016.

Posted by on Sep 25 2015. Filed under Featured, Opinion, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.