Newcastle United FC 2-2 Chelsea FC…Chelsea revient de loin



Même face à une équipe en galère, les Blues n’y arrivent toujours pas. Entre un manque d’envie, de créativité et une défense trop fragile, ils laissent filer deux points ce soir. Et cela aurait pu être encore pire.

Buts : Ayoze Pérez (42e), Wijnaldum (60e) pour Newcastle / Ramires (79e), William (90e) pour Chelsea

Quand deux équipes mal en point s’affrontent, cela peut donner des choses complètement folles. La preuve en ce début de soirée. Newcastle a longtemps mené au score grâce aux largesses défensives de Chelsea. Avant de s’écrouler complètement en fin de match sur deux moitiés d’occasion. Les défauts des uns profitant aux autres. Et au final, le résultat ne rassure personne. Logiquement. Newcastle confirme son début de saison pourri, même si, objectivement, c’est un bon point contre le tenant du titre. Idem pour Chelsea, même s’il peut se féliciter de ce retournement de situation. En somme, un partage de points au goût paradoxal.
Le laxisme de Zouma

Globalement, les hommes de Mourinho refusent le jeu en première période. Ils attendent dans leur camp et font tourner le ballon sans aucune conviction. Des passes molles, des courses inutiles et un Eden Hazard esseulé dans la construction. À retenir ? Deux frappes de loin. Une première mine sur coup franc de Zouma (!) et une autre de Fàbregas détourné par Krul. Sinon, le jeu proposé par les Blues est tout à fait chiant. À l’inverse, les Magpies essayent d’animer une première période sous Lexomil. Wijnaldum et Mitrović courent dans tous les sens, mais peinent à se montrer dangereux. Non, pour ça, il valait mieux attendre un long centre que Kurt Zouma avait le temps d’intercepter de la tête. Mais au lieu de ça, il laisse Ayoze Pérez contrôler et ajuster Begović. 1-0. St James’ Park exulte. Et ça se comprend, quatre buts en sept journées, il faut savoir savourer les rares bons moments du côté de Newcastle.
Wijnaldum, seul au monde

Malgré un petit regain de forme des Blues au retour des vestiaires, Newcastle garde le cap. Mieux, les hommes de McLaren profitent encore une fois des errements défensifs de Chelsea. Sur un corner anodin, Wijnaldum se retrouve seul au monde et décroise simplement sa tête dans le petit filet de Begović. 2-0. Chelsea essaye tant bien que mal de renverser la vapeur, mais c’est toujours aussi poussif. Seule la patate monstrueuse de Ramires en pleine lucarne remplira le contrat à dix minutes du terme. 2-1. Hazard, Pedro et Falcao prennent le relais… En vain. Il faut attendre une autre demi-occasion, un coup franc de Willian excentré, bien enroulé, mais pas touché, pour que Chelsea remonte enfin la pente. 2-2. Chelsea n’est pas tout à fait guéri, mais après la victoire face à Arsenal et ce renversement de situation, il y a du mieux. De bon augure pour la suite ?

Posted by on Sep 27 2015. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.