Leicester freiné par l’Albion



Malgré un bon Mahrez, Leicester a concédé le nul devant WBA. Un mauvais résultat pour les Foxes, qui menaient à la mi-temps et pourraient voir Tottenham prendre la première place demain.

Leicester City FC 2-2 West Bromwich Albion FC
Buts : Rondón (11e) et Gardner (50e) pour West Bromwich Albion // Drinkwater (31e) et King (45e) pour Leicester

Parfois, un inespéré coup de bol additionné à un chouette coup de patte ne suffisent pas à faire gagner une rencontre. Même quand on s’appelle Leicester et qu’on pointe à la première place du championnat anglais. Même quand on croit être touché par la fameuse réussite du champion et qu’on possède dans ses rangs un certain Riyad Mahrez. Les deux ont fait la différence, mais il en faudra davantage pour être couronné en mai.

Les Foxes pensaient pourtant avoir fait le plus dur en inscrivant deux buts en une mi-temps. Ils croyaient même déjà avoir remporté la partie en s’appuyant sur une chance insolente qui les a remis dans le match après l’ouverture du score de WBA, puis en prenant l’avantage sur une belle inspiration de Mahrez. Mais il faut croire que cette saison, la tête de la Premier League sera serrée jusqu’au bout et donnera le nom de son vainqueur le plus tard possible. Car bien qu’ayant le match en main, les hommes de Ranieri ont encaissé un second pion et concédé le match nul. Un seul point, deux de perdus et une position de leader qui pourrait tomber si Tottenham l’emporte demain.

Chance & Talent

Vardy et Mahrez en place, Leicester démarre comme il sait le faire, avec un gros pressing. Malgré l’absence de Kanté, blessé. Et même si ça ne plaît pas à Fletcher, Sessègnon ou Berahino. Pourtant, c’est WBA qui ouvre le score très rapidement grâce à Rondón, ridiculisant Huth au passage. 100% de réussite pour les Baggies. Okazaki tente de répondre, mais ce n’est jamais cadré. Le cuir a beau passer son temps dans la surface de Foster, le portier passé par United n’est pas inquiété plus que ça.

Sauf que cette année, Leicester n’a pas besoin d’être dangereux pour marquer. En témoigne cette frappe de loin de Drinkwater, sans trop d’espoir, qui termine au fond des filets par miracle après avoir été dévié par le malheureux Olsson. Un coup de chance dont ne jouit pas Vardy, qui claque une grosse tête en pleine barre. Mahrez, chaud bouillant, n’a pas plus de réussite devant le but. Du coup, l’Algérien s’applique à la passe et adresse un merveilleux ballon à King, qui convertit l’offrande.

Barre & Souffrance

Mais le joueur de 25 ans n’est pas le seul à en avoir sous la semelle : d’un coup franc splendide, Gardner permet à Albion de recoller au score. Une nouvelle fois, Okazaki rétorque. Et encore une fois, Leicester touche la transversale. Certes, WBA n’a plus grand-chose à jouer dans ce championnat. N’empêche que Fletcher & compagnie se battent. Les deux équipes se rendent coup pour coup, même si Leicester se montre plus percutant. Vardy, en particulier, s’arrache sur tous les ballons et manque de peu de faire la différence. Ranieri sait bien qu’il faut récupérer trois unités quand on reçoit le treizième. Les occasions s’enchaînent… Mais la marche est trop haute, les corps trop épuisés, les planètes pas assez alignées. Le score en reste là. Malgré Mahrez. Malgré la réussite… qui se manifeste seulement quand elle en a envie.

Posted by on Mar 2 2016. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.