Politique…Qu’est-ce qui fait courir Vishnu Lutchmeenaraidoo et les autres formations en crise ces jours-ci ?



Toutes les formations politiques sont actuellement dans une phase de crise à deux semaines de la rentrée parlementaires. Au MSM le conflit entre Vishnu Lutchmeenaraidoo et Roshi Badhain a pris d’énormes proportions. On parle d’un malaise grandissant. «Un collègue qui blesse un autre collègue blesse tout le gouvernement.», cette déclaration du grand argentier en dit long sur l’Etat d’Esprit qui règne actuellement au sein du gouvernement. Le Muvman Libérateur devra trancher sur l’affaire Sangeet Fowdar ce samedi. Tandis que le MMM est aussi en eaux troubles pour désigner son No 2 qui devra logiquement voire Pradeep Jeeha obtenir les préférences de Paul Bérenger aux dépends de Ajay Guness.

A la une de l’Express ce matin, le ministre des Finances lâche cette phrase lourde de sens : «Le procès de Pravind a déstabilisé le gouvernement»

Le jugement contre Pravind Jugnauth dans l’affaire MedPoint a «changé l’état d’esprit» au sein du gouvernement. D’autant plus que le leader du MSM, principal parti de l’alliance Lepep, est «le prochain Premier ministre du pays». C’est ce que révèle le ministre des Finances dans un entretien accordé à «l’express», alors qu’il était hospitalisé. Il évoque avec retenue l’ambiance au Conseil des ministres. «Un collègue qui blesse un autre collègue blesse tout le gouvernement.»

Pour dans un récent communiqué, Vishnu Lutchmeenaraidoo a affirmé : « En rentrant de ma récente mission à Washington, j’ai attrapé une bronchite sévère qui a malheureusement nécessité une hospitalisation momentanée. Je suis actuellement en congé de maladie et j’ai réduit au maximum mes activités professionnelles au Ministère des Finances et du Développement économique. » Sur sa page Facebook, il a fait publié l’entretien suivant.

M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, vous êtes à la clinique depuis plus de dix jours, de quoi souffrez- vous ?
Avant de vous répondre, permettez-moi de remercier du fond de mon cœur tous ceux qui pensent et prient pour moi durant cette maladie. Je remercie aussi mon épouse et mes enfants qui se relaient auprès de moi. Ma guérison ne sera que plus rapide grâce à vous tous…. J’ai, en effet, attrapé une sévère bronchite qui est elle-même la conséquence d’un gros surmenage professionnel. J’ai bossé ces derniers mois comme un jeunot de 30 ans, alors que j’ai 71 ans. Eh bien il y a un prix à payer et je le paie!

Comptez-vous réduire vos activités professionnelles compte tenu de cette altération de santé ?
Non. Par contre, je vais déléguer plus. Lors des dernières élections, j’avais pris l’engagement de donner le meilleur de moi-même au service du pays. Je ferai tout pour tenir cet engagement jusqu’au bout. Vous savez je suis dans une phase de transition en politique, en attendant de passer le flambeau aux jeunes. Si durant cette période je peux offrir mon dos comme un pont pour que passe la génération nouvelle, j’aurai rempli mon contrat.

Ces soucis de santé ont dû être très éprouvants pour vous….
Une maladie est toujours une épreuve. Mais elle est aussi une grande opportunité d’évolution spirituelle. Au fait, le carême de Mahashivaratree et le carême de Pâques aidant, ces dix derniers jours en clinique ont aussi été aussi pour moi l’occasion d’une retraite spirituelle – une aventure intérieure en quelque sorte. La proximité avec la souffrance des autres, le partage de cette souffrance et la grande compassion qui s’ensuit élève l’âme. Cette épreuve m’a définitivement enrichie et je remercie le ciel de m’avoir donné cette chance.

Posted by on Mar 8 2016. Filed under Actualités, Blog, Edito, En Direct, Featured, Société. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.