Maurice : la Banque Mondiale note une hausse de la pauvreté relative



La pauvreté relative à l’île Maurice a augmenté entre 2007 et 2012, estime la Banque mondiale (BM) dans un rapport lancé récemment à Port-Louis. L’institution de Bretton Woods regrette que la croissance du PIB de l’île Maurice ne soit pas partagée de façon équitable, de sorte qu’en termes de revenus par tête habitant, Maurice est 63e parmi les 84 pays en développement.

Le fait brutal est que les pauvres deviennent de plus en plus pauvres et les riches de plus en plus riches et que la classe moyenne se rétrécit comme une peau de chagrin. Ce n’est pas nous qui le disons mais des institutions des Nations unies.

Selon le rapport de la BM sur la Croissance intégratrice et prospérité partagée, bien que la pauvreté absolue ait reculé dans le pays, pour passer de 8,5% en 2007 à 6,9% en 2012, la pauvreté relative a, elle, augmenté, passant de 8,5 % à 9,8%. L’inégalité des revenus, mesurée par le coefficient Gini, est passée de 0,36 à 0,39.

La BM estime que la pauvreté relative à Maurice aurait reculé de façon prononcée, si la richesse était équitablement distribuée et si l’inégalité ne s’était pas accentuée.

“La croissance économique et la réduction de l’inégalité sont tout aussi importantes pour le recul et l’éradication de la pauvreté à Maurice”, confie Victor Sulla, responsable d’une équipe de travail de la BM.

La population dite vulnérable a augmenté, passant de 10,2 % en 2007 à 12,7 % en 2012. L’analyse de la BM indique que ceux issus de la classe moyenne supérieure ont un emploi qualifié et un niveau d’éducation supérieur. En outre, les fonctionnaires et ceux travaillant pour le compte d’entreprises publiques font partie de cette classe supérieure, à hauteur de 75 %. La BM s’alarme de fait de la hausse “disproportionnée” des salaires réels dans le secteur public. Une hausse de 23,5 % a été notée dans la fonction publique, alors qu’elle n’a été que 7 % dans le secteur privé.

La BM est aussi inquiète de la situation des petites et moyennes entreprises qui éprouvent “des difficultés à réaliser des profits, augmenter les parts de marché et trouver du personnel qualifié”. “Les entreprises mauriciennes sont relativement de petite taille, ne sont pas très profitables et n’ont pas de potentiel de croissance. Environ 70 % de petites et 55 % de moyennes entreprises sont fortement endettées”, écrivent les auteurs du rapport.

L’image des bicoques en tôle rouillée ou des enfants dans des vêtements sales ne sont pas les seuls indicateurs de la pauvreté. Selon les travailleurs sociaux, de nombreuses familles stables se retrouvent aujourd’hui en difficulté, en raison du coût de la vie et de la précarité de l’emploi. Par ailleurs, la pauvreté extrême demeure tout aussi préoccupante. Ceux présents sur le terrain disent ne constater aucune régression, malgré tous les moyens mis en place par les autorités et les firmes privées.

Il reste beaucoup a faire pour lutter contre la pauvreté a Maurice. D’abords, il faut instaurer un “minimum wage” a toute personne non qualifie. Ce salaire doit être suffisant pour permettre a une famille moyenne (4 personnes) de vivre et non pas survive.

Cela réduira la précarité dans la société. Par exemple, Rs10000/mois/personne. Le gouvernement doit modifier la loi du travail afin d’incorporer la salaire minimum. En France il y a le “SMIC” et en Angleterre il y a le “minimum sage”.

Cette somme suivra donc le taux d’inflation national. Si le cout de la vie augmente de 5%, on doit augmenter le salaire de même. Autres majorations dépendront de la performance professionnelle de la personne au sein de son entreprise.

Promouvoir la création d’emploi est la clé. Il y a proverbe chinois qui dit, “Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours.”

Posted by on Mar 14 2016. Filed under Actualités, Economie, En Direct, Featured, Société. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.