Primaires américaines : Rubio se retire, Clinton et Trump confirment leur avance



Le républicain et la démocrate se sont imposés en Floride et en Caroline du Nord. L’ex-First Lady a également remporté l’Ohio et le magnat de l’immobilier l’Illinois.

Victoires impressionnantes d’Hillary Clinton et de Donald Trump lors de leurs primaires respectives du 15 mars : la campagne des Primaires est en train de se terminer avant l’heure.

Hillary Clinton a célébré ses victoires par un vibrant discours en direct de Palm Beach, le fief de Donald Trump en Floride, s’en prenant directement au magnat de l’immobilier qu’elle accuse de diviser les Américains entre eux et avec le reste du monde. Désormais il n’y a plus de mystère : sauf incident majeur, les électeurs américains ont choisis leurs candidats, ce sera Trump et Clinton. Lors de cette soirée du 15 mars, elle gagne tous les Etats (à part une incertitude sur le Missouri), et Trump ne perd que l’Ohio (et un résultat incertain sur le Missouri).

Leurs victoires en Illinois et Floride sont déterminantes. Chez les Républicains, la division des voix ne peut plus même servir à stopper Trump, ce qu’à bien compris le sénateur de Floride, Marco Rubio, qui a en conclu qu’il lui fallait arrêter sa campagne. Dans ce même discours à Miami, Rubio a indiqué qu’il ne soutiendrait pas Donald Trump. Ce dernier écrase la campagne, mais son Parti Républicain est toujours divisé sur son cas, et beaucoup ne souhaitent pas le soutenir. John Kasich gagne l’Etat de l’Ohio (dont il est gouverneur), il va pour sa part continuer sa campagne, même s’il était (avant l’abandon de Rubio) dernier en termes de résultats. Les électeurs les plus centristes se porteront donc lors des prochaines primaires sur la candidature de Kasich.

Les résultats suivants sont ceux du New-York Times à 23h30 (côte ouest). Seul le Missouri n’était pas encore attribué, ni pour les Démocrates, ni pour les Républicains. La primaire Démocrate de l’Illinois s’est resserrée au cours de la soirée, Bernie Sanders n’était plus qu’à 2 points de Mme Clinton.

Selon les sondages sortie des urnes* en Floride, on peut tirer plusieurs enseignements du vote de ce mardi.

Côté républicains, Donald Trump domine dans toutes les catégories : âge, revenu, sexe. Seuls les électeurs hispaniques ont davantage accordé leur confiance au sénateur de Floride Marco Rubio : 52 %, contre 27 % pour le magnat de l’immobilier. Le décalage est encore plus fort pour les électeurs d’origine cubaine (62 % contre 18 %).

Côté démocrates, Bernie Sanders attire toujours l’adhésion des jeunes : il a obtenu 65 % des suffrages des 18-29 ans. Il est aussi majoritaire dans les petites villes ou les zones rurales (53 %), chez les électeurs indépendants (non affiliés au parti démocrate, qui sont autorisés à voter, 55 %), et chez ceux qui ne se reconnaissent dans aucune religion (56 %). Enfin, il dépasse sa rivale chez les hommes blancs (52 %).

Délégués gagnés

Républicains (1237 nécessaires pour gagner) :

Avant le 15 mars : Trump 469, Cruz 369, Rubio 163, Kasich 63
Le 15 mars : Trump 619, Cruz 393, Rubio 167, Kasich 136 (sans compter ceux du Missouri)

Démocrates (2383 nécessaires pour gagner) :

Avant le 15 mars : Clinton 768, Sanders 554
Le 15 mars : Clinton 1021, Sanders 678 (sans compter ceux du Missouri et de l’Illinois)

Posted by on Mar 16 2016. Filed under Monde. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.