A l’école hôtelière, Sir Gaëtan Duval dimanche matin… Xavier Luc Duval dit apprécier le respect de la population pour les bleus et annonce un PMSD 2.0 à l’ère du digital



Franc succès pour le rassemblement du PMSD à Ebène dimanche matin Les bleus s’étaient réunis pour célébrer les 61 ans du Parti Mauricien Social Démocrate. Nous avons prévu 9 000 chaises mais 15 000 personnes ont fait le déplacement…» Grosse affluence à l’Ecole hôtelière Sir Gaétan Duval, à Ebène, à l’occasion du congrès du PMSD, ce dimanche 17 avril, pour fêter les 61 ans du parti. Le leader des Bleus, Xavier-Luc Duval, a favorablement accueilli cette démonstration de force du public pour apporter leur soutien au parti.

«Chaque année, nous célébrons notre anniversaire ici. Et c’est avec beaucoup d’humilité que nous acceptons notre popularité», a fait ressortir le ministre du Tourisme. Il a d’emblée ajouté qu’au sein du PMSD, «il n’y existe ni racisme ni communalisme et que le combat contre la discrimination est une lutte que son parti mène au quotidien». Dans son intervention, son leader Xavier Luc Duval a affirmé qu’ils acceptent le respect que la population a pour le PMSD. Lors de son discours, Xavier-Luc Duval a déclaré que le Law and Order est une priorité du PMSD pour les 12 prochains mois.

« Nous sommes un parti de proximité. Nous savons ce qui vous inquiète. Vous êtes choqués par la situation en ce qui concerne le Law and Order. C’est pour cette raison qu’il sera une priorité du PMSD pour les 12 prochains mois. Il y a un comité que je préside et qui est chargé de revoir le Law and Order », a lancé le leader des bleus avant d’ajouter : « Pa kapav met echec lapolis lor ledo sa dimounn-la. »

Cependant, pour ce qui est de la peine de mort, Xavier-Luc Duval a été catégorique : le PMSD est « intraitable » sur la question. Les bleus, qui s’opposent farouchement à l’introduction de la peine capitale, campent ainsi sur leur position Pour le leader du parti, le PMSD est tout aussi « intraitable » en ce qui concerne le maintien du Best Loser System. « Nous avons décidé de le garder.»

Selon lui, sa formation c’est le vrai parti des mauriciens et qu’il comprend le terme méritocratie. Il a également soutenu que les bleus misent sur la proximité et qu’ils passeront à l’ère digital avec un PMSD 2.0.

Lors de son allocution, le ministre s’est attardé sur plusieurs facteurs qui affectent la société et il a réitéré la détermination du PMSD de les contrer. «Nous avons une vision et une mission. Le ‘law and order’ sera une priorité au Parlement et dans chaque ville. Des solutions seront apportées pour la drogue. Aurore pu kass lerein bann lache ki bat fam. Des développement sont à prévoir dans le secteur touristique, au port et à l’aéroport pour créer de l’emploi»

Il a, dans la foulée, indiqué que chaque membre du parti, ministres et député se doit de respecter une proximité avec la population. «Un député touche Rs 140 000 et un PPS, Rs 220 000. Avec cette paye, rester au bureau est interdit. Il faut travailler sur le terrain. Il nous faut développer une histoire d’amour avec l’électorat. Nou rol se fer ou la vie vinn meyer». Et de préciser que la «proximité doit se faire avec les pauvres car les riches ont déjà tout».

Parmi les autres intervenants, Adrien Duval, Alain Wong, Aurore Perraud et Mamade Khodabaccus. Ce dernier a affirmé que si le PMSD n’existait pas, il fallait l’inventer. Mahmad Khodabaccus, secrétaire du PMSD, affirme qu’aux prochaines législatives, il faut que dans chaque circonscription, un candidat de ce parti soit aligné. Il intervenait dimanche 17 avril lors du congrès-anniversaire à l’école hôtelière sir Gaëtan Duval, à Ebène.

Parlant de la carrière de Xavier-Luc Duval, leader du PMSD, Mahmad Khodabaccus a lancé : « Il a été ministre du Tourisme, ministre de l’Intégration sociale, ministre des Finances et maintenant il est Deputy Prime Minister. Ki li reste pou li vini aster ? » a-t-il demandé à l’assistance. « Premier minis », ont répondu les partisans du PMSD. « Pou li vine ceki ou pe dir la, a partir zordi lil Moris bizin vinn pou nou. Lil Moris bizin vinn bleue », affirme Mahmad Khodabaccus.

Autre dossier évoqué : la représentation de la femme et les jeunes au sein de la politique. «Il faut avoir au moins une femme dans chaque circonscription. Le parti doit attirer des jeunes. Nos 15 000 membres recevront une carte d’adhésion. Ce sera personnel. En tant que leader je connaîtrai tous mes membres», a fait ressortir Xavier-Luc Duval.

Posted by on Apr 18 2016. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.