Le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo plaide avec force en faveur du maintien des subsides auprès de l’OMC



«Nous sommes à la croisée des chemins. Les subsides et les package of incentives sont des outils vitaux de développement qui nous permettront de sortir du mid-income trap» affirme de manière sans équivoque le Chef de la diplomatie mauricienne

Le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, a lancé un message très fort à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur la question des subsides. Maurice a encore besoin d’une politique de subvention et de plans d’encouragement (package of incentives) à ses industries pour poursuivre son développement économique. De ce fait, il est hors de question que Maurice suive sans se poser des questions les règlements de l’OMC qui préconisent le démantèlement des programmes de subventions des produits industriels, a en substance soutenu avec vigueur le Chef de la diplomatie mauricienne. « Je ne renoncerais pas à notre décision souveraine de maintenir ou pas les subsides» a déclaré le ministre de manière sans équivoque.

Le ministre intervenait ce lundi 18 avril 2016 à l’hôtel Maritim, Balaclava, à un séminaire de l’OMC sur le thème « WTO Agreement on Subsidies and Countervailing Measures ». Face à l’argumentaire, prôné par l’OMC, à l’effet que les subsides accordés par les Etats à leurs industries nationales finissent par fausser la concurrence à l’échelle mondiale, le ministre des Affaires étrangères a insisté sur le fait que Maurice n’a ni la taille critique ni les moyens de concurrencer les grandes économies à armes égales.

Le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo a réitéré sa position ferme sur le maintien de la politique de subventions et de package of incentives aux différents secteurs de l’économie dans la mesure où des petits Etats comme Maurice ont été exclus de manière injuste des négociations qui avaient abouti à l’accord de l’OMC sur les subsides et les countervailing measures. Les grandes puissances économiques avaient, en revanche, maintenu une main mise sur les négociations et ont pu ainsi préserver de manière arbitraire des programmes de subvention au bénéfice de leurs industries.

«Nous sommes à la croisée des chemins. Les subsides et des package of incentives sont des outils vitaux de développement qui nous permettront de sortir du mid-income trap et s’engager vers une économie à haut revenus » a affirmé le Chef de la diplomatie mauricienne. Tout en rappelant la récente introduction du SME Development Scheme pour galvaniser les PME, le ministre a indiqué que les plans d’encouragement seront dans le même souffle nécessaire pour faire décoller les nouveaux secteurs tels l’économie océanique et le Maritime Hub. Il a rappelé comment dans les années 70 et 80 les plans d’encouragement ont aidé les nouvelles industries telles la manufacture, du tourisme, les services financiers et le port franc à se développer. Cette approche a aujourd’hui encore toute sa pertinence face aux enjeux de croissance et de création d’emplois.

Le Chef de la diplomatie a mis l’emphase sur le principe de la discrimination positive qui doit, selon lui, prévaloir dans le cadre multilatéral de l’OMC pour donner la chance aux petites économies de s’engager de manière plus juste dans le commerce international et de se protéger contre toute concurrence déloyale de la part des puissants. « Je ne me soumettrais à aucun dikta ou idéologie qui soit dépassé » a-t-il déclaré en des termes très clairs.

Le ministre des Affaires étrangères a dans cette optique invité l’OMC à se repenser à la lumière des attentes des petites économies. « L’OMC est elle-même à la croisée des chemins et doit se réinventer si elle veut toujours rester pertinente au nouveau contexte du commerce international” suggère le Chef de la diplomatie.

Posted by on Apr 19 2016. Filed under Blog, Economie, Edito, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

1 Comment for “Le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo plaide avec force en faveur du maintien des subsides auprès de l’OMC”

  1. totally agree with him, the bigs want to keep and reap every thing for themselves and the rest go to hell.

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.