Drame de Hillsborough : les 96 décès ne sont pas accidentels, la police mise en cause



La vérité sur le drame de Hillsborough enfin dévoilée…

TRAGEDIE – Les décès de 96 supporters de football morts écrasés lors d’une bousculade dans le stade de Hillsborough à Sheffield en 1989 n’étaient pas accidentels et la police porte une responsabilité dans le drame, a conclu mardi un jury.

L’affaire pourrait sans problème inspirer les scénaristes de la série américaine à succès Cold Case. Mais il s’agit désormais d’une affaire classée. Vingt-sept ans après le drame survenu à Sheffield dans le nord de l’Angleterre, la responsabilité de ce tragique accident, qui a traumatisé le pays, est désormais connue.

Les supporters définitivement hors de cause

Un jury a affirmé, ce mardi, que la mort des 96 supporteurs lors de la tragédie d’Hillsborough à Sheffield en 1989 n’était pas accidentelle. Après avoir reçu près de 800 témoignages, le jury, qui a délibéré le 6 avril dernier, a mis hors de cause les supporteurs et certifié que le stade était bien conforme. En revanche, ils se sont montrés accablants envers la police et les officiers chargés de la sécurité du stade, estimant qu’il y avait eu des manquements dans l’organisation, et dénonçant en particulier une erreur dans la prise de décision, la fatidique ouverture d’une porte du stade qui avait entraîné la bousculade meurtrière.

Que s’est-il passé ce 15 avril 1989 ?

Le jour du drame, de nombreux fans de Liverpool s’étaient rendus au stade Hillsborough pour supporter les Reds qui affrontaient Nottingham Forest, en demi-finale de la FA Cup. Mais à cause de travaux sur la route, à quelques minutes du début du match, au moins une centaine de personnes n’avaient toujours pas pu regagner la tribune qui leur avait été réservée. Massés à l’extérieur de la porte de Leppings Lane, les fans pénétraient au compte-gouttes par un tourniquet, jusqu’à ce que la police ouvre une porte, sans donner de consigne.

Là, la masse de supporters s’étaient alors précipitée vers un tunnel débouchant sur deux loges déjà pleines, provoquant le drame. La police n’avait ensuite laissé passer qu’une seule ambulance sur les 44 qui s’étaient rapidement présentées sur les lieux. Puis, pour couronner le tout, afin de se dédouaner de leurs erreurs, les forces de l’ordre avaient décrit les spectateurs comme “violents”, “ivres” et irresponsables.

Un tissu de mensonges

La thèse policière avait ensuite été accréditée par plusieurs organes de presse, dont leSun qui avait titré en Une : “La Vérité”. Dans ses pages, le tabloïd rapportait de façon erronée que des supporters avaient fait les poches des victimes et uriné sur des policiers. Mercredi, une commission indépendante, mise en place en 2009 pour le 20e anniversaire du drame, a donc publié plus de 400 000 pages de documents inédits, poussant Cameron à faire amende honorable : “C’était une erreur que les familles aient dû attendre et se battre si longtemps juste pour obtenir la vérité, Et c’était une erreur que la police ait tenté de modifier les traces de ce qui s’était passé et de rejeter la faute sur les fans. Au nom de ce gouvernement et du pays, je suis profondément désolé de cette double injustice, qui est restée en l’état pendant si longtemps.” Celui-ci n’a pas manqué de twitter son soulagement, au moment de la décision, ce mardi.

Selon le rapport, 41 personnes étaient peut-être encore en vie après 15h15 et auraient pu être sauvées ce 15 avril 1989, heure à laquelle les autorités avaient déterminé qu’il n’y avait plus rien à faire pour les victimes. Un ancien rédacteur en chef du Sun, en poste au moment de la tragique bousculade a lui aussi présenté ses excuses mercredi pour avoir mis en cause à l’époque les supporteurs des Reds.

“Aujourd’hui je présente toutes mes excuses à la population de Liverpool pour ce titre. Il a fallu plus de deux décennies, 400 000 documents et une enquête de deux ans pour que je découvre avec horreur qu’il aurait été beaucoup plus exact que j’écrive le titre ‘Les Mensonges’ plutôt que ‘La Vérité’, a regretté l’ex-journaliste Kelvin MacKenzie. J’ai publié cela de bonne foi et je suis désolé que cela ait été faux.” Plusieurs demandes de réouverture de l’enquête ont été faites par les familles des victimes.

Posted by on Apr 27 2016. Filed under Featured, Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.