Kailash Trilochun sort de son mutisme



Il avait bel et bien prévenu que ses honoraires allaient coûter si on applique la formule de U$D 400 par heures à l’Information Communication Technologies Authority. Tout en affirmant maintenir la totalité des informations pour une conférence de presse le 3 septembre prochain.

Toutefois Me Trilochun demande à connaître le montant payé aux avocats durant ces 16 années de litiges avec Emtel. Selon lui, l’ICTA doit assumer ses responsabilités. L’avocat soutient qu’il n’est pas question de rembourser ses honoraires et se réjouit de la position du Bar Council à son égard. Il promet de régler son compte à Navin Ramgoolam à son retour de voyage.

Par ailleurs, dans un document exclusif en possession de l’Express ce matin, Me Kailash Trilochun «éclabousse» le Premier ministre et l’ICTA. Dans ce courriel envoyé au board et daté du 7 avril, il fait comprendre que le Premier ministre n’aurait jamais demandé qu’il soit révoqué comme conseil juridique de l’ICTA. Et que SAJ, le Chairman de l’ICTA et lui seraient tombés d’accord sur les conditions liées à son cachet

Posted by on Aug 18 2016. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.