Bras de fer Badhain/Sanspeur : Réunion houleuse à la Caverne hier soir dans une tentative d’apaiser la situation



Il fallait s’y attendre. La déposition de Roshi Badhain contre le conseiller spécial du ministre des Finances au Central CID a eu des répercussions graves, voire très grave, sur l’échiquier politique. Si tant bien qu’une importante réunion a eu lieu hier soir chez le Premier ministre. Parmi les participants, l’on note la présence du ministre des Finances et leader du MSM, Pravind Jugnauth de Nando Bodha et de plusieurs Seniors Ministers. Le leader du MSM affirme avoir subi un affront avec cette action. Il a fallu toute la dextérité du Premier ministre pour calmer les esprits. Roshi Bhadain accuse Gérard Sanspeur d’avoir « préparé » des documents non officiels et d’être responsable de fuites d’informations confidentielles dans la presse, en vue de lui causer préjudice et de faire stopper le projet Heritage City, mis au frigo par le Conseil des ministres vendredi 5 août. Jusqu’ici, il n’y a eu aucune réaction de Gérard Sanspeur. Hier matin, il a seulement écrit sur sa page Facebook sa passion pour la culture bio : « See the big pumpkin i have just harvested from my organic pumpkin patch! Last year most of my pumpkin flowers aborted because of lack of bees for pollination. » Roshi Badhain va lui poursuivre sa déposition cet après-midi. Le mood sera très suivi au Parlement. A noter que le Parti Travailliste, réunit son exécutif cet après-midi.
Rapport Sanspeur: les huit arguments qui ont signé l’abandon du projet
• Allouer le contrat du schéma directeur à Stree Consulting n’est pas justifié. L’accord G to G (Government to government) ne tient pas puisque le projet ne bénéficie d’aucun don des Émirats arabes unis.
• «Flooding from failure of dam» n’est pas pris en compte dans le schéma directeur de Stree Consulting «who does not take any responsibility».
• Les Rs 1,8 milliard pour les travaux d’infrastructures, dont trois «link roads», n’ont pas été budgétées dans l’exercice 2016-2017.
• L’acquisition obligatoire de «prime private land». «It must be highlighted that Hermes properties Ltd intends to develop a smart city project over an extent of 93 arpents of land adjoining part of the proposed site for Heritage City. Compulsory acquisition will also impact on part of the land under ownership of Hermes Properties Ltd.
• L’évaluation du site n’a pas été faite pour minimiser le coût des infrastructures de la première phase. «An objective site location analysis should have been done in the first instance.»
• Les 350 arpents choisis pour abriter le projet ne permettent pas d’expansion et de développement avec d’autres projets à proximité.
• «Road design of Stree is rigid and does not optimise existing road and bridges infrastructure. They have been given three points of access and do not care of minimising the infrastructure cost.»
• Heritage City n’a pas de personnel technique pour évaluer le design des consultants.

Posted by on Aug 19 2016. Filed under Actualités, Edito, En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.