Implémentation des mesures budgétaire…le ministre Husnoo mobilise les collectivités locales



Les collectivités locales ont été formellement appelés à implémenter les mesures annoncées dans le récent exercice budgétaire. C’est en ce sens qu’un appel a été lancé par le ministre des Administrations régionales, le Dr Anwar Husnoo, aux administrateurs des collectivités locales durant une rencontre qui a eu lieu ce mercredi 24 aout.
Cette réunion à laquelle participaient les douze Chief Executive Officers des mairies et conseils de districts à travers l’ile, intervient tout juste après la fin des exercices parlementaires qui est le « Committee of Supply », suivant l’annonce du discours budgétaire prononcé par le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, le 29 juillet dernier.

La rencontre qui s’est déroulé dans le bureau du Dr Husnoo avait pour but d’amorcer le processus d’implémentation en ce qui concerne les mesures budgétaires faisant référence aux collectivités locales. Celles-ci concernent principalement les délais à respecter pour l’octroi des permis de construction, les redevances municipales (admission charges), l’exemption des paiements des « trade fees », la vente des logements municipaux (municipal housing estates), les paiements ainsi que l’application de permis en ligne, la hausse des subventions (Grant In Aid), les projets de drains, la construction du théâtre de Port-Louis et celle du Plaza, entre autres.
En ce sens, le ministre Husnoo devait préciser que beaucoup de travail attend les collectivités locales et qu’il faudrait implémenter les mesures prescrites dans l’exercice budgétaire 2016/2017 d’une façon holistique.
« La population attend beaucoup de nous. Et nous devons travailler dur afin de donner un meilleur service au public en général », a avancé le Dr Husnoo.

Ce dernier devait faire ressortir que « la machinerie a déjà été activé » pour l’implémentation de mesures annoncées dans le budget. « Cela dans un souci de donner un nouveau souffle aux collectivités locales afin qu’ils puissent amener plus de développement dans les villes et villages », a ainsi souligné le ministre Husnoo.
Parmi les nouvelles mesures phares sur lesquels les collectivités locales sont appelées à travailler figure l’octroi des permis. En effet, le Permits and Business Monitoring Committee (PBMC) ainsi que le comité des conseillers seront appelés à se regrouper en une seule instance pour passer en revue et approuver les demandes concernant des « Building and Land Use Permits ».

« L’idée derrière ce regroupement a pour but de rendre plus facile et plus vite le traitement et la validation d’un permis. Auparavant, il y avait plusieurs étapes avant l’octroi d’un permis car cela devait passer par le PBMC et ensuite au comité exécutif avant d’être ratifié. Cette procédure était perçue comme étant ‘lengthy’. Désormais, les choses iront pus vite compte tenu que les délais pour boucler les paperasses en vue de l’octroi d’un ‘BLUP’ sont de 8 jours comparé à 14 jours », a indiqué le ministre Husnoo.

En ce qui concerne les redevances municipales (admission charges), il faut savoir que celles-ci ont été abolies. « L’imposition des taxes municipales ne sera pas appliquée par les autorités », a tenu à rassurer le ministre.
D’autre part, les opérateurs économiques qui paient une « trade fees » ne dépassant pas Rs 5000 seront exemptés de paiement, à l’exception de ceux tenant des permis de vente de boissons alcooliques et maisons de jeu.
Autre décision prise dans le budget concerne les logements municipaux. En effet, il est prévu que les logements municipaux peuvent être vendus aux locataires à la somme de Rs 2000. « Donc beaucoup de personnes vivant actuellement dans une situation où ils louent leurs maisons depuis la municipalité peuvent désormais devenir propriétaires de leurs demeures », a soutenu le ministre Husnoo.

Au niveau du dossier culturel, le ministre devait indiquer que les services des conseils (consultancy services) seront bientôt lancés pour la phase 3 de la rénovation du théâtre du Plaza, la rénovation de l’hôtel de ville de Curepipe et la construction d’un complexe sportif à la Plaine-Verte. Quant au théâtre de Port-Louis, les travaux pour la phase 1 vont incessamment démarrer.

Autre fait marquant cette réunion a été la discussion autour de l’accomplissement des travaux des « emergency drains » à travers le pays. Notons que ces travaux seront entrepris par les différentes collectivités locales une fois qu’ils auront les fonds nécessaires. « Les soumissions ont été déjà lancés et une fois qu’ils seront approuvés, nous allons débuter les travaux ».

De ce fait, outre une augmentation dans les subventions accordées aux collectivités locales pour l’année financière 2016/2017, qui est de Rs 3,3 milliards, celles-ci recevront un somme additionnels totalisant Rs 250 millions pour entreprendre les travaux de drains. « En plus de cela, ils recevront une autre somme additionnelle d’un montant total de Rs 10 millions pour entreprendre des petits projets dans leur juridictions respectives », a tenu à faire ressortir le ministre Husnoo.

Finalement, ce dernier devait faire ressortir que le ministère envisage de tenir des sessions de travails (workshops) avec les cadres exécutifs des collectivités locales afin de mieux les former pour qu’ils puissent fournir un meilleur service aux citoyens et faire progresser les différentes mairies et conseils de districts.

Posted by on Aug 25 2016. Filed under Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.