Attaché de presse: le PMO renvoie Yaasin Pohrun…



Developpement de taille: Yaasin Pohrun n’est plus l’attaché de presse de Roshi Badhain. SAJ a mis le couperet final.

A peine recruté comme l’attaché de presse du ministre de la Bonne gouvernance, Yaasin Pohrun devra, semble-t-il, plier bagage. C’est ce que laisse comprendre sir Anerood Jugnauth (SAJ) dans une déclaration à la presse, ce jeudi 1er septembre. Il se trouvait à Balaclava pour le lancement de l’African Ministerial conference on Ocean Economy on Climate Change. Auparavant, le Premier ministre avait également évoqué les honoraires excessifs de l’avocat Kailash Trilochun dans le cadre du procès ICTA-Emtel. «Mo ti fini dir mett li dehor partout», a-t-il déclaré.

C’est également le sort que réserve SAJ à Yaasin Pohrun. Car «franchement mo pa dakor», a-t-il déclaré à la presse qui l’interrogeait sur le recrutement de Yaasin Pohrun.

Ce recrutement était du reste vivement contesté dans le camp MSM. Les raisons ? «Moi mo pas ti koné ki li été, ki so passé… Apré ki monn konn koné… Asterlà ki zot inn fer mwa koné ki li ti ek soz… Bé li ankor kominiké ar Shakeel Mohamed… Moi monn dimann Roshi Bhadain tir li pran enn lot…», explique SAJ à la presse.

Recrutement de Yaasin Pohrun comme attaché de presse : scandaleuse et inacceptable selon le MSM
C’est un affront à la bonne gouvernance et aux principes et valeurs prônés par l’Alliance Lepep en décembre 2014. Ce recrutement ne serait pas au goût de certains au MSM dont des seniors ministers et des cadres qui ont sué sang et eau pour mettre le parti du Sun Trust au pouvoir. Deux raisons sont évoquées. Primo, sa longue collaboration avec Shakeel Mohamed. Secundo, il est le journaliste qui a fait éclater l’affaire bal kouler, qui a coûté son portefeuille ministériel à Raj Dayal.

On sait que la direction de sa rédaction n’a que très peu apprécié sa démarche d’avoir fourni son équipement au dénommé Patrick Soobhany qui curieusement avait retenu les services de Yousouf Mohamed SC pour sa déposition à l’ICAC en vue de faire chuter l’ancien ministre de l’environnement. Sollicité, Raj Dayal s’est abstenu de tout commentaire. Mais, dans son entourage, on affirme qu’il n’est pas content de ce recrutement. Certains parlent même d’une éventuelle démission de Raj Dayal du gouvernement.

Dans les milieux journalistiques, l’on sait très bien que Yaasin Pohrun s’était juré avec une autre ex-attaché de presse, reconvertie elle aussi dans le journalisme donneur de leçon, de faire chuter l’Alliance Lepep. Le voir aujourd’hui au ministère de la Bonne Gouvernance est un coup de poignard dans le cœur des militants de l’Alliance Lepep et du MSM.

C’est pourquoi, nous estimons que le même principe ayant été appliqué contre Jean Max Baya doit prévaloir dans les circonstances actuelles. Yaasin Pohrun doit être démis de ses fonctions.

Posted by on Sep 2 2016. Filed under Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.