PLHDWU…José François et Rama Valaydon : “ Le rapport de la commission est très grave et catastrophique “



• « L’institution d’un board disciplinaire doit agir envers le chairman et le management de la CHCL »

La Port-Louis Harbour and Dock Workers Union (PLHDWU) est de nouveau sur le pied de guerre. Les principaux dirigeants de ce syndicat, dont José François et Rama Valaydon, respectivement président et négociateur de ce syndicat, soutiennent que le rapport de la «Commission on the State of Industrial Relations à la Cargo Handling Corporation Ltd (CHCL) » est très grave et catastrophique. « Le rapport aurait démontré que le management de la CHCL aurait magouillé et que certains au sein du management auraient agi de façon inhumaine. Certains seraient des jouisseurs et auraient comploté pour faire disparaître de syndicats qui défendent l’intérêt des travailleurs du port », soutiennent-ils.

José François a laissé entendre que le management de la CHCL aurait agi de façon malhonnête à l’égard des travailleurs. Il a sévèrement dénoncé l’attitude du ‘Managing Director’ de la CHCL, qui aurait négocié un accord avec un syndicat qui n’a pas obtenu une reconnaissance syndicale depuis 2013. « Ca MD CHCL là so l’objectif c’est pou élimine PLHDWU parce qui li pas conné qui si pas ti éna PLHDWU avec tous travayers, zotte la lutte qui zotte fine amèné pou gagne ène CHCL, si pas li ti pou la zordi », dira-t-il.

Le président dudit syndicat a lancé un appel aux autorités concernées, dont le board de la CHCL de mener une enquête approfondie sur le rôle du MD de la CHCL. Il a ainsi soutenu que le board disciplinaire devrait agir contre le MD de la CHCL et a déploré le fait que le board et le management licencient des travailleurs sans donner aucun préavis.

José François a poursuivi en disant que le rapport a été très critique à l’égard du MD de la CHCL. Il a affirmé que valeur du jour, il y a beaucoup de grincements des dents dans le port. A ce sujet, il a laissé entendre que la majorité des travailleurs du port ne sont pas d’accord avec les résultats des négociations salariales et les cas de promotions. « Pas finne assez prend considération banne cas qui mérité. C’est ène rapport dérisoire qui pas dans l’intérêt travailleurs ni dans l’intérêt CHCL. PLHDWU rejette totalement ça l’accord là. En 2016, malgré tous banne promesses démagogiques, banne travailleurs pé prend ce qui pé donne li sous réserve et under protest », déplore-t-il.

Quant à Rama Valaydon, il a déclaré que les négociations ont eu lieu au détriment des travailleurs du port. « Le chairman et le management de la CHCL doivent assumer leur part des responsabilités. « Il faut juger les coupables », dit-il.

A une question d’un journaliste, le négociateur de la PLHDWU a répondu qu’il faut récompenser les travailleurs du port. Il a aussi affirmé que les dirigeants de son syndicat contacteront leur conseiller légal pour décider de la marche à suivre.

Posted by on Oct 14 2016. Filed under Economie, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.