Pourquoi Sateeaved Seebaluck s’en prend-t-il au secteur privé?



Ancien secrétaire au cabinet et chef de la fonction publique, Sateeaved Seebaluck occupe désormais le poste de Special Adviser au Prime Minister’s Office. Ce mal, il sort une salve contre le secteur privé. Une démarche maladroite surtout quand nous savons que nous vivons une transition politique au sommet. « Je suis chagriné. C’est avec beaucoup de regrets que je constate que le secteur privé est atteint d’une maladie chronique : l’attente. Ce secteur est toujours en mode attente. Il dit attendre la stabilité, je ne comprends pas. Il n’y a pas d’élections générales anticipées, on n’est pas en campagne électorale, les Mauriciens savent dans quel contexte ils vivent et malgré tout, l’investissement ne vient pas. Il faut sortir de cette léthargie et commencer à investir. Je dois souligner que ces propos n’engagent que moi, mais je ne crois pas que j’aurai tort de dire que c’est le sentiment général », explique l’ancien haut fonctionnaire. Une déclaration qui n’est pas au goût de Business Mauritius. Son CEO, Raj Makoond, estime aussi qu’il n’est pas juste de blâmer le secteur privé pour le manque d’investissement. «Il y a plusieurs raisons qui expliquent pourquoi l’investissement est en baisse. Mais il faut réaliser que 70 % de l’investissement total du pays proviennent des firmes du privé. Ce sont les chiffres de Statistics Mauritius qui le démontrent». Il rappelle également que 80% des emplois créés viennent du privé.

Posted by on Oct 17 2016. Filed under Economie, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.