Cité Atlee offre un accueil premierministeriel à Pravind Jugnauth



cite-atlee

Qui ose douter du charisme de Pravind Jugnauth? Il faut désormais se raviser après avoir vu l’accueil et l’ovation qu’il a reçu hier au No 17. En effet, le leader du MSM était de sortie à cité Atlee pour un congrès politique ce jeudi 20 octobre. Critiques envers ses adversaires politiques, l’affaire MedPoint, son travail au ministère des Finances. sont autant de sujets qu’il a abordés.

Des partisans du MSM se massent autour de l’estrade pour écouter leur leader, Pravind Jugnauth. «Nous n’avons pas d’excuse, nous devons réussir. Je suis convaincu que nous allons aller jusqu’au bout de notre mandat de cinq ans. Je connais mon parti et nos partenaires dans l’alliance Lepep», a-t-il déclaré. «Mo pa pans fotey, kouronn, mo pans mo travay. Ariv seki pou arivé», a-t-il ajouté.

Le ministre des Finances et leader du MSM Pravind Jugnauth a longuement insisté sur les chantiers prioritaires du pays, et estime que son gouvernement et lui n’ont pas droit à l’erreur en tenant compte du soutien obtenu lors des législatives de 2014. Il a évoqué la question du ciblage pour la pension de vieillesse. Il est d’avis que les familles riches n’ont pas nécessairement besoin de cette mesure sociale et que cet argent pourrait être utilisé afin d’augmenter la pension des plus démunis.

La discipline au sein du MSM a été évoquée. « Les gens à qui nous avons accordé notre confiance ne doivent pas nous faire avoir honte », affirme Pravind Jugnauth ; ajoutant qu’il n’hésitera pas à prendre des sanctions si besoin est.

pravind

«Quand nous avons accédé au pouvoir, je suis passé par des moments difficiles, avec ma condamnation. Par principe, j’ai démissionné et pris mes distances. C’était un prix à payer. Je ne suis pas parfait mais j’ai des principes», a-t-il affirmé. Evoquant l’époque où il était ministre sous le gouvernement Ramgoolam, il a indiqué que «quand j’ai vu ce que Navin Ramgoolam faisait avec le pays, j’ai démissionné».

Pour lui, le «PTr a créé la pauvreté absolue. Nous ferons tout pour l’éliminer d’ici la fin de notre mandat. Mais nous devons tous mettre la main à la pâte». Et de continuer : «Quand j’ai été nommé ministre des Finances, j’ai travaillé nuit et jour pour le Budget. Nous sommes en train de créer l’environnement propice pour qu’il y ait des investissements.»

Pravind Jugnauth a aussi tenu à faire ressortir que «depi ki nounn vini, nounn asimé. Ena dimoun nounn nommé, ena dimoun inn fané. Me seki importan, sekin nou pran aksyon kont sekin fané».
«Mo fami pa ki gayn travay sous PTr»

Showkutally Soodhun a, de son côté, pris pour cible le PTr, et son leader Navin Ramgoolam, ainsi que le MMM. «Je ne comprends pas comment les gens peuvent se rendre aux meetings de Navin Ramgoolam. Linn fer nou pei miser, li pann fer developma», a-t-il déclaré. «Nou, nou pas embet dimoun», a-t-il poursuivi.

Il devait également faire ressortir que «mo fami pa ki gayn travay sous PTr. Me nou pa bann dimoun ki pous vanzans. Nou dan lalians Lepep nou ena respe pou bann partener». Partenaires qui seraient tous derrière Pravind Jugnauth, a-t-il affirmé. «Inn ariv lher ki Pravind pran le pei en main.»

Et d’ajouter que «Pravind Jugnauth a exercé comme avocat avant de se lancer dans la politique. Il a été ministre de l’Agriculture, des Finances, leader de l’opposition. Il a presque tout fait. Alors que Navin Ramgoolam et Paul Bérenger sont deux chômeurs professionnels».

«Pravind Jugnauth mérite d’être PM»
Stephan Toussaint a, lui, indiqué que de nombreux projets seront menés dans la circonscription n° 17. Il y aura notamment la construction de drains, la rénovation de l’hôtel de ville. «Bann zafer ti tardé akoz ti ena trou laissé par PTr.»

Quant à Etienne Sinatambou, il a soutenu que «Pravind Jugnauth mérite d’être Premier ministre, cela fait vingt ans qu’il est en politique. Fer li vinn PM.»
La fin du congrès a été marqué par un spectacle donné par des cracheurs de feu, qui n’ont pas manqué d’éblouir les membres du public ainsi que Pravind Jugnauth. Celui-ci n’a pas caché son émerveillement.

Posted by on Oct 21 2016. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.