Dégringolade au classement Doing Business, Dev Manraj a-t-il failli à sa tâche?



Depuis 2005, l’amélioration du climat des affaires à Maurice est d’une importance capital pour le gouvernement. Le conseil des MInistres est venu tout récemment rappeler que ce secteur est sous la responsabilité directe du Ministère des Finances et du Développement Economique. le Conseil des Ministres confirme et renforce l’importance stratégique de l’amélioration du climat des affaires à Maurice sous la tutelle du Ministère des Finances et du Développement économique. Ce ministère aura pour tâche de suivre la mise en œuvre des mesures, en vue de faire de Maurice, le pays le plus attrayant dans la région dans la facilité de faire des affaires et le numéro un parmi les pays à revenus intermédiaires.

De plus, au sein du Ministère des Finances, le Secrétaire Financier adjoint est responsable de l’amélioration du climat des affaires. Il va assurer également un suivi étroit de la mise en œuvre des réformes et des initiatives d’amélioration dans la facilitation des affaires à travers le Board of Investment. En outre, la Direction de la Coopération Internationale au sein du Ministère des Finances et du Développement Économique tient des discussions régulières avec l’équipe de la Banque mondiale sur, entre autres, les réformes dans la réglementation des affaires dans le cadre des consultations budgétaires.

De plus, au niveau du BOI, une équipe dédiée s’occupe du suivi des mesures visant à améliorer le climat des affaires et d’engager des réformes sous la direction et la supervision du Ministère des Finances et du Développement Economique. L’équipe est également en relation avec l’équipe de la Banque mondiale chargée du « Doing Business » depuis 2006 pour suivre et améliorer le climat d’investissement.

Pour mieux atteindre leur objectif, en 2011, le BOI a recruté un haut cadre pour superviser la mise en œuvre des réformes en vue d’améliorer le classement Doing Business de Maurice, en étroite consultation avec le Ministère des Finances et du Développement Economique.

Enfin, la structure de gouvernance qui existe actuellement pour le processus de réformes pour l’amélioration du climat des affaires à Maurice est la suivante: d’abord un comité, sous la haute autorité du Ministre des Finances et du Développement Economique pour suivre la mise en œuvre des réformes et des mesures dans le cadre du rapport Doing Business.

Puis un sous-comité a été créé, pour superviser la mise en œuvre des mesures proposées par l’équipe de réformes de la Banque Mondiale au ministère en Janvier 2015 suite à une étude menée à Maurice. De plus, le BOI, dans ses fonctions pour améliorer le climat de l’investissement, est également membre du sous-comité et dans le cadre de son mandat pour améliorer la facilitation des affaires, le BOI a proposé des réformes au MOFED, et qui pourraient être mis en œuvre par des organismes publics visant à améliorer le positionnement de Maurice dans le classement Doing Business.

Et l’équipe de la Direction Intern ationale au sein du MOFED est le point focal pour la communication avec la Banque Mondiale. Toute correspondance officielle à la Banque Mondiale est transmise par le biais du Ministère.

Posted by on Oct 25 2016. Filed under Economie, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.