Réforme électorale à Rodrigues : Nous voulons apporter la stabilité



Propos du Deputy Prime Minister Xavier-Luc Duval qui se trouve actuellement à Rodrigues. Il soutient que les recommandations du comité qu’il préside, concernant la réforme du système électoral à Rodrigues sont pratiques et décentes. Elles ont été approuvées par le Conseil des ministres vendredi. Xavier-Luc Duval était face à la presse à la mi-journée. Le chef commissaire de Rodrigues, Serge Clair, confirme une séance spéciale de l’Assemblée Régionale au début de novembre pour la présentation d’une Motion of Concurrence à la réforme électorale régionale.

Xavier-Luc Duval se dit également conscient du fait que le package de réformes électorales n’est pas perçu de la même manière. « Il est un fait que l’instabilité profite à l’opposition et que les propositions ne font pas l’unanimité. À Maurice, nous savons comment il est difficile d’atteindre l’unanimité sur le plan de la réforme électorale. Il y a différents enjeux, que ce soit sur le plan personnel ou politique. Chacun a son agenda et agit à partir de là. Dois-je rappeler que le comité ministériel a rejeté une proposition visant à rehausser la barre de qualification proportionnelle de 10 % à 15 % ? » ajoute-t-il. De leurs côtés, les représentants du MR et de l’OPR se sont succédé en fin de matinée. La délégation ministérielle a été reçue officiellement à déjeuner par le chef commissaire et leader de l’OPR avant de poursuivre les discussions en accueillant des représentants des forces et du Rodrigues Council of Social Services.

À sa sortie de cette rencontre, Nicolas Von Mally s’est félicité de « l’ambiance cordiale de la réunion ». « Nous avons pris note des propositions de réformes et nous en avons également formulé d’autres, comme la « Double Candidacy » ou encore la présence du leader sur la liste des proportionnelles. On nous a fait comprendre que nos souhaits seront étudiés par le gouvernement », a déclaré à la presse le leader du Mouvement Rodriguais, tout en indiquant que le prochain scrutin régional à Rodrigues se déroulera avec l’adoption du projet de réforme électorale. De leur côté, les dirigeants des syndicats, dont la Rodrigues Government Employees Association et la Rodrigues Workers Federation, dénoncent « ces changements au système électoral à la veille du prochain scrutin».

« Ce qui a été proposé est intéressant à plus d’un titre, surtout après ce que nous avons vécu en 2002. Nous disons que c’est bien que des changements interviennent après tant d’années d’autonomie. Nous avons besoin d’un système électoral pour Rodrigues qui soit doté d’encore plus de justice. Nous pensons que les propositions sur la table de discussions vont dans ce sens », a fait ressortir le leader de l’OPR. Il a annoncé que la réforme électorale sera applicable avant les prochaines élections dans l’île. Ainsi, l’ARR sera convoquée en deux séances spéciales avant la prochaine dissolution.

« Nous avons formulé une demande à l’Attorney General pour que le texte de loi, incorporant les propositions de réformes, soit prêt dans les meilleurs délais pour être adopté. L’ARR se réunira en séance spéciale début novembre pour adopter une « Motion of Concurrence » à la réforme électorale proposée. Ensuite, il y a des amendements à la Rodrigues Regional Assembly Act, qui devront être avalisés lors d’une autre séance spéciale par l’ARR », a expliqué Serge Clair, le Chef Commissaire.

A noter que le FPR de John Roussety, le MMR de Christian Leopold et le la RGEA ont exprimé de serieuses réserves sur la démarche actuelle.

Posted by on Oct 25 2016. Filed under Actualités, En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.